La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Poésie

Les articles

Le Mémoire Lucien Dolchor

de F.J. Ossang
Le Mémoire Lucien Dolchor de F.J. Ossang Entre son titre et sa quatrième de couverture, Le Mémoire Lucien Dolchor balance entre douceur et violence. Côté pile, la dolchor ou « douceur » des médiévaux, sublimée en nom propre, lorgne vers une silhouette dans l’été toulousain. « À dix-huit heures, Lucien Dolchor nage. Il nage en comptant vingt-sept longueurs, puis verse un long pastis ». Côté face, on lit le fier impératif « Cognons, où le soleil demande », comme en écho à Défends-toi, Beauté violente ! de Jean-Paul Michel, ou au N’entre pas sans violence dans cette bonne nuit de Dylan Thomas. Entre ces deux balises ? Un montage...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

Au feu du désir même

de André Velter

La langue en chaleur

Quand André Velter et Ernest Pignon-Ernest s’associent pour décliner les voluptés de l’amour vécu avec amour, le livre se fait fête et festin. Quand on est, comme André Velter, mû par la soif de connaître, la disponibilité à l’inconnu, la quête de la jubilation physique et mentale, on peut faire voyage de tout. « Chaque voyage est un coffre à secrets / Qui se force par hasard / Pour une aube au crépuscule / Ou un éclat à même la peau ». Après ses voyages au long cours dans l’Himalaya, en Inde, au Tibet et dans tout l’Orient, c’est...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

Blue box

Suivi de "le voyage au centre du discours"
de Barbara Köhler

Une autre poétique de la présence

Inédit en français, Blue Box nous laisse découvrir le bourdonnement permanent d’une langue tout autre. Génialement inventif. Barbara Köhler a fondé son approche de la création poétique sur une conception élargie de celle-ci. Par le biais d’une critique du langage susceptible de reproduire l’aliénation à l’œuvre au sein de la société, elle met en avant une fonction autre de l’art : s’orienter vers une échappée, celle d’un ailleurs que le langage permet d’entrevoir si ce n’est de signifier. Née en 1959, en RDA, à...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

Tu as ouvert un pays blanc

de Danièle Estèbe-Hoursiangou

Tu as ouvert un pays blanc

Le deuil est-il un pays, un paysage ? Ou un filtre polarisant qui se superposerait à toute perception ? La mort est-elle la porte d’un nouveau territoire ? Blanc ici en l’occurrence. Quand dans un couple, un des deux disparaît, c’est le mythe tout entier d’Orphée et d’Eurydice qui est revisité. La datation au carbone amoureux indique quarante-sept ans et six mois, le nombre d’années de lien,...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232

Mine de rien

de Rim Battal

À corps perdu

Nue dans l’éclat de sa mise en œuvre, la poésie de Rim Battal se noue autour d’un amour de la vie fardé de perversité candide. C’est mine de rien qu’elle donne à son verbe la courbe des orages et la couleur des ciels qui frissonnent. Mine de rien qu’elle instille la foudre lente et tendre de ce qu’il faut bien appeler un effet Battal. Car comment qualifier autrement la part agissante de sa poésie, sa puissance érotico-poétique, son ivresse tactile, l’insolence fauve de son penser-sentir ? Un effet dont on peut juger...
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232