La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Un concours de circonstances de Catherine Verlaguet

septembre 2017 | Le Matricule des Anges n°186 | par Laurence Cazaux

Un concours de circonstances

Voici une jolie comédie romantique pour ceux qui ont envie d’un petit air de vacances en cette fin d’été. Un concours de circonstances relate une rencontre amoureuse improbable, qui fonctionnerait quasi à l’envers ou tout du moins de travers. La pièce est pétillante et légère, comme des bulles de champagne, avec une écriture alerte, drôle et touchante.
Elle met en jeu deux personnages, Salomon et Julie, qui tantôt s’adressent au public, tantôt rejouent leur histoire, quitte à endosser plusieurs autres rôles. Le mari de Julie l’a quittée, ou plutôt a disparu, la laissant seule avec les jumeaux et une situation financière plus que précaire. L’amie de Salomon l’a également quitté lorsqu’elle a appris que ce dernier était stérile. Poussé par un fort désir d’enfants, Salomon passe alors une petite annonce dans le journal : « Jeune homme stérile cherche jeune femme seule avec enfants. » Et ces deux-là vont se rencontrer. Une scène plutôt savoureuse.
D’abord Julie avoue qu’elle imaginait Salomon plus moche qu’il n’est, et l’avertit : « Autre chose que je fais quand je suis nerveuse, il faut que vous le sachiez : je mens. Parce que, je dis tout ce qui me passe par la tête et que, des fois, ce qui me passe par la tête, c’est n’importe quoi. » et elle lui avoue qu’elle lui a déjà raconté un certain nombre de bobards. Ils vont alors passer une sorte de pacte, pour essayer d’élever les enfants ensemble. Très vite, Salomon s’installe chez Julie. Puis au bout de quelques semaines se pose le problème de faire l’amour. Le scénario imaginé pour débloquer la situation est complexe, mais va se révéler concluant. Puis il y aura le retour du père biologique, des disputes, une séparation, mais pour finir une très jolie déclaration d’amour entre un mec gentil, fou, pas trop moche, trop ordonné, prévisible, un peu terne et ennuyeux, attentionné et rassurant, et une femme bavarde, bordélique, menteuse, désorganisée, maladroite, mais qui sème la vie entre les murs…

L. C.

Éditions Théâtrales, 68 pages, 11

Un concours de circonstances de Catherine Verlaguet Par Laurence Cazaux
Le Matricule des Anges n°186 , septembre 2017.
LMDA papier n°186
6.50 €
LMDA PDF n°186
4.00 €