La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Il nous faudrait des mots nouveaux

septembre 2018 | Le Matricule des Anges n°196 | par Richard Blin

Il nous faudrait des mots nouveaux

Ils sont partout les mots, au point d’en être parfois obsédants. Parce qu’il y a ceux dont on aurait besoin, ceux dont on se passerait volontiers et puis les « mots nouveaux », ceux qui pourraient nous faire « changer de vie ». Laurent Nunez en a sélectionné treize, venus des quatre coins du monde, qu’il décrypte dans un livre savant et joyeux. Des mots nouveaux pour une vie nouvelle. Un peu à la façon dont la médecine est d’abord l’art d’enfermer le mal en un mot – latin ou grec –, il a circonscrit autour de chacun des mots élus, le faisceau de sentiments, de sensations et de sens dont il rayonne, esquissant ainsi les contours d’une sorte de sagesse à base de lexicothérapie.
Ainsi, vous saurez tout sur ce que cache le « freizeitstress » – l’impossibilité de rester sans rien faire – ou sur cette étrange maladie psychique qu’est la « drapetomania ». Vous apprendrez que, ce que les Philippins nomment depuis des siècles, « gigil », à savoir « la tension qui surgit en nous devant quelque chose d’insupportablement mignon », nos scientifiques ne l’ont découvert qu’en 2013. Qu’il est très difficile de lutter contre la « litost », ce sentiment de découragement né du spectacle de sa propre misère soudainement découverte. Vous n’ignorerez plus rien du « naz » et de ce qu’il nous dit de l’amour inconditionnel, ni des raisons pour lesquelles « on est foutu » dès que l’on connaît le mot « ostraneia ». Et puis vous découvrirez pourquoi « écrire, c’est propre », « parler, c’est sale », et pourquoi la littérature est le seul vrai moyen d’investigation de cette étrangeté familière qui nous fait ce que nous sommes.

Richard Blin

Il nous faudrait des mots nouveaux, de Laurent Nunez
Cerf, 190 pages, 14

Le Matricule des Anges n°196 , septembre 2018.
LMDA papier n°196
6.50 €
LMDA PDF n°196
4.00 €