La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Considérations sur le homard

janvier 2019 | Le Matricule des Anges n°199 | par Valérie Nigdélian

Considérations sur le homard

L’Olivier poursuit sa traduction des derniers inédits de David Foster Wallace : ce premier tome des Considérations sur le homard propose quatre textes – sur les neuf que compte la version américaine originale – qui sont en l’occurrence des articles de commande, publiés entre 1998 et 2003 pour Rolling Stone, Première, ou le plus improbable Gourmet Magazine… D’un reportage médusé sur les Adult Video News Awards (les Oscars du cinéma porno US) au récit horrifié et perplexe de son 11-Septembre, de la plongée en immersion totale dans la campagne 2000 de John McCain, candidat à la primaire républicaine opposé à G. W. Bush, jusqu’à la description de l’édition 2003 du Festival du homard du Maine – du point de vue du homard… –, Wallace croque une époque désabusée, avec sa précision maniaque et ce mélange si singulier d’empathie totale, de distance amusée et d’effroi incrédule. De la plus tragique à la plus grotesque de ces grands-messes, le fil rouge est sans doute la sidération face à cette Amérique innocente et vulgaire, cynique et infantile, prête à emprunter tous les masques pour dissimuler sa peur du vide. Derrière les filles aux implants mammaires « uniformément zeppelinesques », les télévisions perpétuellement allumées des salons de la bonne société des vieilles dames du Middle West ou le cri du homard plongé dans l’eau bouillante, Wallace pointe la logique de masse qui avilit tout. Tout, jusqu’à la politique, aux mains d’implacables « experts en marketing » vendant leurs candidats comme ils vendraient un dentifrice. Populisme, clientélisme, mépris ou vérité ? « Impossible (…) de dire si John McCain est un vrai meneur ou simplement un vendeur politique très doué, un entrepreneur qui s’est trouvé une nouvelle niche sur le marché et une façon de l’occuper ». Ce profond désarroi, fruit d’« une espèce de décrochage en profondeur » et d’un besoin de croire malgré tout en quelque chose qui nous dépasse, est tout ce qu’il nous reste. Autant en rire.

Valérie Nigdélian

Considérations sur le homard, de David Foster Wallace
Traduit de l’américain par Jakuta Alikavazovik
Éditions de l’Olivier, 272 pages, 21

Le Matricule des Anges n°199 , janvier 2019.
LMDA papier n°199
6.50 €
LMDA PDF n°199
4.00 €