La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Alain Fleischer

A propos

Le temps en partage Travail remarquable sur la double identité, l’autobiographie fictionnelle mise en œuvre par Fleischer concilie mémoire et imagination. Je marche dans le présent et mes pas se posent dans le passé ». annonçait Fleischer en octobre 2008 dans son très bel essai sur le cinéma et la photographie Les Laboratoires du temps (Galaade). C’est une quête persévérante pour cet homme orchestre - il est cinéaste, photographe et dirige le studio national des Arts contemporains (Le Fresnoy) - d’étudier « la machinerie du temps ». Cette conscience aiguë tient aussi à son histoire personnelle. Descendant de juifs hongrois immigrés à Paris, comme tout témoin ou descendant de déporté, il s’inscrit malgré lui dans un temps décalé - le sien...
juin 2009
Le Matricule des Anges n°104

Le plaisir des langages

Avec Les Ambitions désavouées, Alain Fleischer nous donne à lire un roman d’aventures baroque. Où la langue, à l’instar du héros de son livre, explore des territoires enfouis. Né à Paris en 1944, Alain Fleischer a été, comme Léo Tigerman, le léonin héros de son nouveau roman, hongrois pendant dix ans. Jusqu’à ce que son père se fasse naturaliser français. À la maison, tout le monde parlait le français avec un fort accent étranger : hongrois pour son père, espagnol pour sa mère et anglais pour sa tante. Promis à une brillante carrière universitaire, il bifurque...
janvier 2003
Le Matricule des Anges n°42

Ouvrages chroniqués

L' Amant en culottes courtes
de Alain Fleischer
2006
Été 57 : Alain Fleischer séjourne à Londres, il a 13 ans, l’âge des culottes courtes. Dans un roman autobiographique et archéologique, il (ex)hume le souvenir du tout premier amour. Je place toujours l’aventure amoureuse au centre de tout ce que je fais. C’est pour moi une expérience obsédante », déclarait un jour Alain Fleischer. En voila une nouvelle illustration avec ce livre, sans hésitation l’un des plus insolites de la rentrée. Elle a 20 ans, il en a à peine 13. Mais la différence d’âge n’y fera rien, non plus d’ailleurs que leurs origines géographiquement très éloignées (elle vient des West Indies, nos Caraïbes actuelles, quand lui est d’origine hongroise), ils noueront une très intime et intense relation. Rien n’y fera en effet, l’idylle prend corps entre...
Anthony Dufraisse
octobre 2006
Le Matricule des Anges n°77
Immersion
de Alain Fleischer
2005
Par la douceur aquatique d’une langue image, Alain Fleischer nous offre un livre de chair ouverte, pour rendre corps à une langue première. Préparez-vous à une plongée inégalée dans la matière même de l’écriture. Cette Immersion commence comme un roman. À la réception de l’hôtel Hungaria du Lido, face à Venise, « capitale de la survivance » et ville figée dans l’attente de son livre à venir, l’écrivain-photographe David Fischer (ombre portée de l’auteur) retrouve en Vera, jeune danseuse aquatique tchèque, l’exact sosie de Stella, disparue, noyée vingt ans plus tôt à Buenos Aires. L’idée folle du rapt s’impose, pour ressusciter la présence de l’aimée, recommencer une histoire là où elle fut interrompue. À moins qu’elle...
Lucie Clair
octobre 2005
Le Matricule des Anges n°67
L' Accent, une langue fantôme
de Alain Fleischer
2005
Par la douceur aquatique d’une langue image, Alain Fleischer nous offre un livre de chair ouverte, pour rendre corps à une langue première. Préparez-vous à une plongée inégalée dans la matière même de l’écriture. Cette Immersion commence comme un roman. À la réception de l’hôtel Hungaria du Lido, face à Venise, « capitale de la survivance » et ville figée dans l’attente de son livre à venir, l’écrivain-photographe David Fischer (ombre portée de l’auteur) retrouve en Vera, jeune danseuse aquatique tchèque, l’exact sosie de Stella, disparue, noyée vingt ans plus tôt à Buenos Aires. L’idée folle du rapt s’impose, pour ressusciter la présence de l’aimée, recommencer une histoire là où elle fut interrompue. À moins qu’elle...
Lucie Clair
octobre 2005
Le Matricule des Anges n°67
La Hache et le violon
de Alain Fleischer
2004
Magistrale fresque politique et poétique de la fin du monde, La Hache et le violon est de ces livres qui nous empoignent et nous basculent. C’est l’histoire d’une rencontre puissante et définitive avec l’esprit de ce qui est. La première phrase est un constat : « Par hasard, la fin du monde a commencé sous ma fenêtre. » Celle-ci se décline en quatre étapes empreintes d’une langue et d’une atmosphère particulières, touchant une à une tels les morceaux d’ivoire et d’ébène du piano du narrateur les différentes tonalités d’une décomposition évidente. Première époque, celle des espoirs et des résistances ; la population d’une ville provinciale d’Europe centrale en 1933 combat à l’aide d’une offensive musicale (et quelle musique,...
Lucie Clair
octobre 2004
Le Matricule des Anges n°57
Les Angles morts
de Alain Fleischer
2003
Alain Fleischer invite à un voyage érudit et onirique où les détours enrichissent l’arrivée. Après celle de ses anamorphoses (Les Trapézistes et Le Rat), Alain Fleischer s’attaque à l’étude des angles morts du temps. Il s’impose, avec ce nouvel opus, en chronologue pointu, spécialiste des niches intemporelles et des persistances anachroniques. Tout débute par une voiture. Une Daimler 1933. Une Daimler 1933 en 1973 à Tabor, en Bohème. Une Daimler qui a appartenu à un juif, le plus riche de la ville, et que Mor Steinberg, le narrateur, découvre et s’approprie ainsi qu’une montre. Une Daimler 1933 dépourvue de marche arrière. Et c’est à bord de cet antique monstre qu’il va...
Philippe Castells
novembre 2003
Le Matricule des Anges n°48
Quatre Voyageurs
de Alain Fleischer
2000
D’imprévus en métamorphoses et de corps en corps, Alain Fleischer nous entraîne avec virtuosité dans une grande variation romanesque sur l’identité. L’histoire imaginée par Alain Fleischer commence d’une manière apparemment banale : quatre scientifiques européens sont envoyés aux États-Unis dans le cadre d’un programme de recherche de la Communauté européenne, « Le Monde et ses doubles ». Ils y rencontreront quatre interlocuteurs, destinés à leur fournir les informations nécessaires à leur mission : le créateur-modiste d’une actrice virtuelle, un astrophysicien persuadé de l’existence d’un univers parallèle qui se confond avec le monde des rêves, un biologiste partisan du clonage humain et un gorille bavard et philosophe. Les riches...
Jérôme Pellissier
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32