La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Charles Juliet

A propos

Sur la longue route Née de son impossibilité à être, longtemps portée dans la solitude et le secret par une haute exigence, l’œuvre de Charles Juliet se nourrit d’une quête intérieure et s’efforce de regarder le monde avec un œil toujours neuf. Avec compassion et lucidité. Charles Juliet occupe une place à part dans le champ littéraire français. C’est ce que l’on se dit une fois encore en refermant le septième volume de son Journal, Apaisement. Lui vous répondra qu’il n’en a pas réellement, que ce n’est pas son affaire. On se souvient d’une réflexion lue dans Charles Juliet en son parcours, un livre d’entretiens avec Rodolphe Barry : « D’une certaine manière, je me suis toujours situé hors de la littérature. » On sait quel sens cette affirmation peut revêtir quand elle est ainsi énoncée par un homme tout entier voué à ce qu’il revendique comme une quête...
janvier 2014
Le Matricule des Anges n°149

Profusion du nu

Poussant toujours plus loin son affranchissement de tous les déterminismes, Charles Juliet poursuit librement et dans la sérénité une exploration engagée autrefois sous de sombres auspices. La parution espacée de chacun des volumes du Journal de Charles Juliet est l’occasion pour ses lecteurs d’appréhender son évolution. Dans le temps long qu’est celui de « l’aventure de la quête intérieure », la relation qu’ils ont nouée avec lui entre souvent en résonance avec leur questionnement sur leur propre existence, leur besoin de clarification. Ayant connu une publication tardive en...
janvier 2014
Le Matricule des Anges n°149

Une conquête sur l’obscur

Depuis plus d’un demi-siècle, Charles Juliet poursuit une aventure littéraire et spirituelle qui ne s’est jamais détournée de sa direction initiale. Il revient ici sur les sources où elle s’abreuve et livre sa vision critique d’un monde qu’il n’a cessé de chercher à mieux connaître. Une telle rencontre est l’occasion d’éprouver la cohérence profonde d’un homme et d’une œuvre. Le privilège de se trouver au plus près d’une parole nue qui ne se départit à aucun moment de sa justesse. Charles Juliet vous accueille avec chaleur dans son appartement du centre de Lyon, celui qu’il occupe depuis toujours. La lumière déclinante d’un après-midi de fin décembre entre par la fenêtre...
janvier 2014
Le Matricule des Anges n°149

Ouvrages chroniqués

Lumières d’automne : Journal vol.6 1993-1996
de Charles Juliet
2010
Charles Juliet poursuit son Journal, toujours désireux d’aller vers une plus grande connaissance de soi, attentif à l’autre dont la rencontre le nourrit à l’égal de la fréquentation passionnée des livres. Abordant ce nouveau volume du Journal de Charles Juliet, le lecteur voudrait savoir où en est l’écrivain de sa progression dans l’aventure littéraire et spirituelle qui l’a happé il y a maintenant plus d’un demi-siècle. S’il connaît un peu la nature de ce cheminement qui a nécessité l’engagement de la totalité d’un être, il ne sera guère dépaysé en lisant ces pages. Revenu du néant, régénéré par la patiente œuvre de démolition à quoi il s’est livré sur lui-même, Charles Juliet chemine désormais dans une relative sérénité et continue de se nourrir d’échanges, de lectures, de voyages plus...
Jean Laurenti
mai 2010
Le Matricule des Anges n°113
Ces mots qui nourrissent et qui apaisent
de Charles Juliet
2008
Le cheminement de Charles Juliet parmi les œuvres qui le nourrissent depuis un demi-siècle a une évidente dimension spirituelle. Il s’est toujours agi pour lui, par la lecture autant que par l’écriture, de disperser les ténèbres d’une vie commencée sous les auspices de la douleur et de la perte. Il s’est toujours agi de se refonder, de se reconstruire, de « mourir à soi-même » pour renaître autre, libéré. Le Journal (cinq tomes publiés à ce jour), les récits (dont le lumineux Lambeaux), les poèmes, les dialogues avec des artistes témoignent de ce parcours. Si Charles Juliet ne...
Jean Laurenti
novembre 2008
Le Matricule des Anges n°98
L' Autre Faim (Journal V 1989-1992)
de Charles Juliet
2003
Difficile d’imaginer une vie plus indissociablement liée à l’écriture que celle de Charles Juliet. Dans un livre précis et juste, La Conquête dans l’obscur (Jean-Michel Place, 127 p., 11 ), Jean-Pierre Siméon expose les points d’ancrage de cette longue quête. C’est sous l’empire d’une nécessité intérieure que Juliet s’est tourné vers elle, alors qu’il étudiait la médecine dans une école militaire. Abandon de l’uniforme, renoncement aux études, à l’exercice d’un métier : cette décision marquait le début des années sombres, de l’enlisement. Exigeante, exclusive, la quête dans laquelle...
Jean Laurenti
mai 2003
Le Matricule des Anges n°44
Accueils, Journal IV 1982-1988
de Charles Juliet
1994
Si la publication de révélations soi-disant biographiques reste très à la mode, très commerciale, à notre époque de consommation de scandales et de petits potins, Charles Juliet, dans le quatrième tome de son journal, ne cède ni à l’intimisme ni au voyeurisme, mais à une nécessité intérieure : celle de continuer le travail ébauché -la marche de la parole intérieure. Avec la même rigueur que dans l’écriture poétique, il se parle, nous parle, et continue d’apprendre la parole, dans la clarté, la rencontre, la connaissance de soi. Le poète traverse l’anecdotique d’un même pas léger, et le...
Dominique Sampiero
février 1994
Le Matricule des Anges n°7
Giacometti
de Charles Juliet
1995
Giacometti s’est souvent exprimé sur son travail avec talent. Charles Juliet a su en tenir compte dans le livre qu’il lui consacre. Réédition. Alberto Giacometti (1901-1966), peintre, dessinateur et sculpteur né et mort en Suisse est un commentateur lucide et brillant de sa propre histoire. Reste, pour donner à entendre cette parole, à créer les conditions de sa résonance, à creuser des vides, à bâtir des reliefs massifs autour, à insuffler du silence. Le titre sec, Giacometti (1), bleu sur fond blanc, fait lever un premier écho. Ce choix du nom propre isolé est déjà une allusion à la solitude, celle terrible, des grandes sculptures de l’artiste, élancées, assurément en marche vers, sans qu’on ne puisse ajouter un mot, un lieu,...
Christophe Fourvel
février 1996
Le Matricule des Anges n°15