La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jørn Riel

A propos

Jorn Riel : bobards à babord ! Sous la plume de l’auteur danois, passé maître dans l’art du mentir vrai, le Groenland est devenu un pôle d’attraction littéraire. D’où vient la force tranquille qui anime l’auteur et ses personnages ? Une question d’attitude et de latitude. Jørn Riel est né en 1931 à Odense, ville principale de l’île danoise de Fyn et surtout, comme chacun sait, cité natale de Hans Christian Andersen. Il est certes des voisinages moins heureux pour un futur homme de lettres, quoique notre écrivain ne se réclame en aucune façon du célèbre auteur des Habits neufs de l’empereur et ne cite son nom ni parmi les rares influences artistiques qu’il reconnaît, ni même au nombre de ses écrivains de prédilection. Notons cependant qu’il partage au moins avec son fameux confrère et compatriote le goût précoce de la littérature et celui de la bougeotte....
août 1999
Le Matricule des Anges n°27

Un Esquimau à Paris

Dans un monde déboussolé, Jørn Riel n’a de cesse d’indiquer le grand Nord.De ces gens de là-haut, dont l’imagination est une source chaude inépuisable, l’écrivain s’est forgé une philosophie de l’existence emplie d’une absolue sérénité. Du Groenland à la Malaisie, le pôle-trotter danois insuffle à la vie une éblouissante et fraternelle vitalité. Difficile d’imaginer Jørn Riel au cœur du cinquième arrondissement, quartier de Paris des plus tempérés, quand on se le représente plus volontiers occupé à dépecer un phoque sur la banquise ou ajuster un étui pénien dans quelque forêt de Nouvelle-Guinée. Et pourtant l’homme est bien là, dans le salon d’Ines Jorgensen, l’une de ses traductrices. Celle-ci est absente et nul n’ignore que les...
août 1999
Le Matricule des Anges n°27

Bibliogaphie

Tous les ouvrages de Jørn Riel ont été d’abord publiés aux éditions Gaïa Les Racontars arctiques Tous traduits par Bernard Saint Bonnet et Susanne Juul et repris en 10/18 * La Vierge froide et autres racontars (1993) * Un safari arctique et autres racontars (1994) * La Passion secrète de Fjordur et autres racontars (1995) *Un curé d’enfer et autres racontars (1996) *Le Voyage...
août 1999
Le Matricule des Anges n°27

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Le Garçon qui voulait devenir un être humain (Livre 1- Naufrage)
de Jørn Riel
2002
Lmda N°42 Rencontre au sommet du monde ou quand trois fils du Grand Nord décident de briser la glace. Un conte groenlandais par Jørn Riel, l’auteur des Racontars. Mon premier commence à la manière d’une chronique islandaise, mon second se poursuit comme dans L’Île au trésor, mon troisième rebondit à la façon de Robinson Crusoé, et mon tout est un petit bijou à trois facettes de Jørn Riel, extrait d’une veine qui a déjà donné chez le même éditeur Le Jour avant le lendemain (1998) et une autre trilogie intitulée Le Chant pour celui qui désire vivre...
Terre humaine
janvier 2003
Le Garçon qui voulait devenir un être humain (Livre 2- Leiv, Narua et Apuluk)
de Jørn Riel
2002
Lmda N°42 Rencontre au sommet du monde ou quand trois fils du Grand Nord décident de briser la glace. Un conte groenlandais par Jørn Riel, l’auteur des Racontars. Mon premier commence à la manière d’une chronique islandaise, mon second se poursuit comme dans L’Île au trésor, mon troisième rebondit à la façon de Robinson Crusoé, et mon tout est un petit bijou à trois facettes de Jørn Riel, extrait d’une veine qui a déjà donné chez le même éditeur Le Jour avant le lendemain (1998) et une autre trilogie intitulée Le Chant pour celui qui désire vivre...
Terre humaine
janvier 2003
Le Garçon qui voulait devenir un être humain (Livre 3- … Et Sølvi)
de Jørn Riel
2002
Lmda N°42 Rencontre au sommet du monde ou quand trois fils du Grand Nord décident de briser la glace. Un conte groenlandais par Jørn Riel, l’auteur des Racontars. Mon premier commence à la manière d’une chronique islandaise, mon second se poursuit comme dans L’Île au trésor, mon troisième rebondit à la façon de Robinson Crusoé, et mon tout est un petit bijou à trois facettes de Jørn Riel, extrait d’une veine qui a déjà donné chez le même éditeur Le Jour avant le lendemain (1998) et une autre trilogie intitulée Le Chant pour celui qui désire vivre...
Terre humaine
janvier 2003
Le Garçon qui voulait devenir un être humain (coffret)
de Jørn Riel
2003
Lmda N°42 Rencontre au sommet du monde ou quand trois fils du Grand Nord décident de briser la glace. Un conte groenlandais par Jørn Riel, l’auteur des Racontars. Mon premier commence à la manière d’une chronique islandaise, mon second se poursuit comme dans L’Île au trésor, mon troisième rebondit à la façon de Robinson Crusoé, et mon tout est un petit bijou à trois facettes de Jørn Riel, extrait d’une veine qui a déjà donné chez le même éditeur Le Jour avant le lendemain (1998) et une autre trilogie intitulée Le Chant pour celui qui désire vivre...
Terre humaine
janvier 2003
La Fête du premier de tout
de Jørn Riel
2000
Lmda N°34 Suite aux Racontars arctiques, 10/18 nous propose la trilogie de Riel (voir MdA N°27) : La Maison de mes pères. Dans ce tome 3, un roman sous forme de nouvelles, on retrouve la civilisation Inuit et les trappeurs groenlandais aux prises avec les déserts arctiques. Agojaraq y prépare son premier voyage en traîneau vers le grand Nord, « ce pays-ci, comme en dehors de tout ». Il sera accompagné...
La fête du premier tout
avril 2001
La Faille
de Jørn Riel
2000
Lmda N°33 Comme expliqué par le « Groenlandais des tropiques » en personne dans les pages du Matricule des Anges (voir dossier du n°27), le versant arctique n’est en réalité que la partie émergée d’une œuvre en forme apparente d’iceberg (la fameuse série des Racontars actuellement en cours de parution chez Gaïa et reprise à mesure en 10/18). De ses séjours en différents points du globe, soit dans le...
Un papou appelé à régner
janvier 2001
Un curé d’enfer
de Jørn Riel
1998
Lmda N°25 Dans l’univers gelé du Groenland, Jørn Riel s’attache à une poignée d’hommes dont les histoires réchauffent les longues nuits de solitude. Lorsque les Danois embarrassés par un prêtre extrémiste veulent l’envoyer dans un endroit où il ne saurait nuire à l’image que veut se donner l’église, ils l’expédient sur la côte nord-est du Groenland. Suffisamment « peu peuplée, il n’y habitait qu’une vingtaine de personnes disséminées entre les 71e et 80e parallèles ». Et de fait, lorsque le curé débarque là-bas, il scrute les visages des...
L’humanité bien conservée
janvier 1999
Heq : le chant pour celui qui désire vivre
de Jørn Riel
2001
Lmda N°17 A pied, en traîneau et en bateau, le Danois Jorn Riel remporte avec grand talent le maillot blanc comme neige du Tour du Groenland. Succédant à la trilogie des Racontars (voir MdA n°11) et à celle de La Maison de mes Pères, également parues chez Gaïa, Heq et Arluk ressortissent à une veine plus directement ethnographique du talent de Jørn Riel. Dans Heq, les pérégrinations d’un clan d’Inuits depuis le Groenland jusqu’à l’Alaska s’avèrent avant tout prétexte à évoquer une civilisation aujourd’hui presque disparue. Au long...
Inuits et brouillard
septembre 1996
Arluk : le chant pour celui qui désire vivre
de Jørn Riel
2000
Lmda N°17 A pied, en traîneau et en bateau, le Danois Jorn Riel remporte avec grand talent le maillot blanc comme neige du Tour du Groenland. Succédant à la trilogie des Racontars (voir MdA n°11) et à celle de La Maison de mes Pères, également parues chez Gaïa, Heq et Arluk ressortissent à une veine plus directement ethnographique du talent de Jørn Riel. Dans Heq, les pérégrinations d’un clan d’Inuits depuis le Groenland jusqu’à l’Alaska s’avèrent avant tout prétexte à évoquer une civilisation aujourd’hui presque disparue. Au long...
Inuits et brouillard
septembre 1996
La Passion secrète de Fjordur et autres racontars
de Jørn Riel
1998
Lmda N°11 Troisième expédition de Jörn Riel à travers une terra quasi incognita. Une saga groënlandaise haute en couleurs, noir d’encre sur blanc de neige. Plus encore que l’identité du prochain président de la République, une question trouble depuis quelque temps les digestions du tout Paris : peut-on lire séparément les trois tomes des « Racontars » de Jörn Riel parus à ce jour aux jeunes éditions Gaïa ? (1) La réponse s’avère positive -puisque pour reprendre une terminologie télévisuelle, ces nouvelles forment une « série » et non pas un...
Un Arctique de saison
mars 1995
La Vierge Froide et autres racontars
de Jørn Riel
Lmda N°11 Troisième expédition de Jörn Riel à travers une terra quasi incognita. Une saga groënlandaise haute en couleurs, noir d’encre sur blanc de neige. Plus encore que l’identité du prochain président de la République, une question trouble depuis quelque temps les digestions du tout Paris : peut-on lire séparément les trois tomes des « Racontars » de Jörn Riel parus à ce jour aux jeunes éditions Gaïa ? (1) La réponse s’avère positive -puisque pour reprendre une terminologie télévisuelle, ces nouvelles forment une « série » et non pas un...
Un Arctique de saison
mars 1995