La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Michel Surya

A propos

En remontant le fleuve Si elle prend sa source au cœur de gouffres effroyables, l’œuvre de Michel Surya a fait de la langue et de la pensée, les affluents majeurs d’un fleuve assez puissant pour irriguer toute la littérature. Il y a ceci dans la postface que Michel Surya a signée dans la première édition d’Exit (Séguier), vif récit pornographique écrit en 1982 et publié en 1988 : « ce qu’il y a six ans, je pouvais encore écrire, je ne suis plus sûr que je le puisse aujourd’hui. Bien sûr, je le peux : mais au prix peut-être que j’effraie. La vérité oblige à dire que je crains d’effrayer à proportion de ce que moi-même parfois je le suis. » On pourrait y voir une coquetterie (la peur d’effrayer) quand c’est un aveu qu’il faut entendre (celui de l’effroi et d’en être saisi par nature, le « parfois » étant ici un...
juin 2022
Le Matricule des Anges n°234

Blanchot à jour

En interrogeant le parcours et les écrits nationalistes de Maurice Blanchot, Michel Surya réaffirme la suprématie de la littérature face à la politique. Fondateur de la revue Lignes, écrivain et philosophe, Michel Surya explore la part d’ombre de Maurice Blanchot. Comment l’auteur de Thomas l’obscur est-il passé avant-guerre d’une collaboration avec la presse nationaliste, xénophobe et antisémite à, après-guerre, une œuvre qui a fait de lui une conscience morale intransigeante, et un compagnon de l’extrême gauche ? Si L’Autre Blanchot semble...
juillet 2015
Le Matricule des Anges n°165

Surya, la fabrique du désenchantement

Indissociable de son écriture, la pensée de Michel Surya se nourrit de toute une littérature de la cruauté, Depuis quinze ans, l’écrivain-philosophe bâtit une entreprise de démolition. Réédition de ses deux premiers récits pornographiques et publication d’un essai. Les cheveux longs font un écran face à la salle lorsque l’écrivain penche son visage vers la feuille qu’il lit. La voix, portée...
septembre 2001
Le Matricule des Anges n°36

Ouvrages chroniqués

Liste alphabétique des titres


Sur le peu de révolution
de Bernard Noël , Michel Surya
2020
Lmda N°218 L’un a inventé le concept de « sensure » et de « Castration mentale » (Bernard Noël), l’autre a établi celui de « domination » (Michel Surya). Les deux sont philosophes et écrivains, engagés pleinement dans la pensée intime du monde, meurtris tout autant par la fin du politique terrassé par l’argent. Leur correspondance ne date pas d’hier. Ici, elle est rassemblée, fragmentaire, sous la...
Penser ensemble
novembre 2020
Revue Lignes N°62 - Les Mots Du Pouvoir / Pouvoir Des Mots
de Michel Surya
2020
Lmda N°215 La revue Lignes, fidèle à sa démarche critique, propose un dictionnaire des mots du pouvoir pour rappeler le pouvoir des mots. Les mots, le pouvoir qu’ils se donnent et qu’ils confisquent autant à ceux qui les emploient qu’à ceux qui s’en croient privés par illégitimité (les étrangers, les infans, les mutiques, les sans-voix dits sans-dents), exigent qu’on sache les employer avec discernement et justesse. En faisant qu’aucun abus de pouvoir ne sous-tende leur emploi, mais aussi sans que jamais quelque chose en eux ne...
L’empire de la langue
juillet 2020
Le Mort-Né
de Michel Surya
2016
Lmda N°177 Il arrive qu’un livre te parle. Ce n’est pas exactement un livre, c’est une voix dans un livre, c’est qu’un livre est une voix parfois, il a trouvé sa voix et, plus que sa voix, son intonation, sa juste, son exacte intonation. Cela n’arrive pas souvent mais cela arrive. Tu passes ton temps à refermer des livres qui ne te disent rien et il arrive qu’une voix te retienne, cette voix étrangement...
Le hoquet de Chaplin
octobre 2016
Portrait de l’intermittent du spectacle en supplétif de la domination
de Michel Surya
2007
Lmda N°87 Dans un essai tranchant comme une lame, Michel Surya montre comment les intermittents du spectacle et les artistes sont devenus les alliés de la domination. Le quatrième opus de la série « De la nomination » du philosophe et écrivain Michel Surya porte un titre tout à fait explicite. On sait, d’avance, qu’avec ce Portrait de l’intermittent du spectacle en supplétif de la domination le théâtre et ce qu’on appelle « les arts vivants » en prennent pour leur grade. Et dans ce court livre, dont l’épaisseur est inversement proportionnelle à la longueur...
Les tréteaux de la traîtrise
octobre 2007
L' Éternel retour
de Michel Surya
2005
Lmda N°70 Michel Surya invente un roman où la pensée tient lieu d’événement. Il assigne à la littérature un rôle que plus personne n’est en mesure de lui accorder. Étourdissant. Les amateurs de chemins tracés droit, de lecture balisée auront quelque mal à pénétrer dans le nouveau roman de Michel Surya. Évoquant une conversation (une disputatio) qu’il eut avec son ami Dagerman, le narrateur nous conduit dès l’ouverture du livre à l’extrême pointe de la pensée « parce que je veux croire que penser ne compte pas moins, pour celui qui pense, que croire pour celui qui...
La méthode Nina
février 2006
La Révolution rêvée
de Michel Surya
2004
Lmda N°59 Michel Surya montre comment, au sortir d’Auschwitz et d’Hiroshima, la vie intellectuelle a forgé les armes d’une révolution aussitôt enterrée par une partie de ceux-là même qui la rêvèrent. On ne pénètre pas la densité de l’essai de Michel Surya, La Révolution rêvée sans en éprouver aussitôt une forme d’ivresse. La pensée y est à la fois l’objet c’est d’elle qu’il s’agit et le sujet : c’est aussi elle qui s’exprime, et qui le fait avec une radicalité de ton qui est la marque du directeur de la revue Lignes. Les raisons de cette ivresse sont au moins doubles. D’abord, s’attachant...
Le sacrifice de la pensée
janvier 2005
Humanimalités Matériologies, 3
de Michel Surya
2004
Lmda N°54 À la lueur de ses lectures de grands auteurs, Michel Surya poursuit sa descente au plus bas. Dans une langue et une pensée à la radicale beauté. Pour qui voudrait porter la pensée philosophique jusqu’en un point que la philosophie refuse d’envisager, la littérature offre une voie souterraine. On parlerait volontiers de galeries, comme celles des taupes dont Kafka parle dans Le Terrier, des galeries, écrit Surya, « immenses, et belles, et d’une complexité telle qu’il n’y a pas jusqu’à la pensée pourtant souveraine de la bête elle-même...
La honte et l’excès
juin 2004
De la domination
de Michel Surya
1999
Lmda N°27 Michel Surya articule une réflexion qui permet de mieux lire la fin de siècle. On en sort revigoré par la beauté de la langue et par la force de la pensée. Il y a la pensée et il y a la langue. Inextricablement liées. À tel point qu’on se demande, à lire Michel Surya, ce que l’une doit à l’autre, et inversement. Intellectuel, directeur de la revue Lignes, biographe de Georges Bataille et auteur de quatre récits, Michel Surya fait partie de ces écrivains qui déploient sur le papier la mécanique impeccable de leur réflexion. Encore qu’ici, dans...
Transparaissez !
août 1999
Défiguration
de Michel Surya
Lmda N°13 En publiant Défiguration Michel Surya offre une alternative radicale aux empoignades qui opposent parfois héritiers chatouilleux et éditeurs lors de la publication post mortem des textes de nos grands hommes. Le narrateur de son récit, secrétaire particulier de l’écrivain Édouard Adler, s’est vu confier la mission de détruire tous les papiers, fonds de tiroir et correspondances de son...
La peur des mots
septembre 1995
Olivet
de Michel Surya
Lmda N°16 Avec Olivet, Michel Surya poursuit une oeuvre où les narrateurs affrontent différents facettes de l’autorité paternelle, entre cruauté et dégoût. Le nouveau livre de Michel Surya, biographe de Bataille et responsable de la revue Lignes, contient la même intensité, le même désespoir que son ouvrage précédent Défiguration (éditions Fourbis). Alors que Défiguration mettait en scène la fascination éprouvée par le narrateur vis-à-vis d’un écrivain mourant, ce texte sans re-pères géographiques, intitulé Olivet, ville-périphérique d’Orléans...
La honte du père
juin 1996