La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Mircéa Cartarescu

Ouvrages chroniqués

Solénoïde
de Mircéa Cartarescu
2019
Dans une Bucarest en ruine, le Roumain Mircea Cărtărescu (né en 1956) plante un roman labyrinthique, aux accents de fin du monde. On avait déjà éprouvé ce genre de vertige avec le 2666 de Bolaño, le Tunnel de Gass, le JR de Gaddis, ou encore Le Grand Roman de Ladislav Klíma. Cette impression de ne jamais très bien savoir où l’on est, où l’on va, et de pouvoir perdre pied pour peu que la lecture se fasse un peu moins attentive. Cette certitude, éprouvée page après page, de ne jamais être, en tant que lecteur, dans sa zone de confort. Et de se sentir sans cesse malmené par un texte tentaculaire, à l’intérieur duquel on craint d’être englouti. Avant d’en ressortir les bras ballants. Un peu sonné. Mais aussi épaté. On...
Didier Garcia
mai 2021
Le Matricule des Anges n°223
Melancolia
de Mircéa Cartarescu
2021
D’Orbitor à Solénoïde, les univers mis en place par Mircea Cartarescu relèvent le plus souvent d’une fantasmagorie fortement teintée de rêve éveillé, où le réel, lâché par la physique, n’est qu’une pâte malléable à l’envi, selon les états d’âme de personnages à l’intériorité tourmentée. En trois nouvelles encadrées de deux apologues, Melancolia ne fait pas exception, tout en s’attachant plus particulièrement aux métamorphoses rarement joyeuses de l’enfance. Dans tous les cas, les enfants sont seuls. Sa mère partie faire une course, l’un d’eux se croit abandonné et vit d’une vie ralentie...
Yann Fastier
février 2021
Le Matricule des Anges n°220
L' Œil en feu
de Mircéa Cartarescu
2005
Mircea Cartarescu change la Roumanie de son enfance et de sa famille en contrée infiniment fantastique et poétique ou en opéra fabuleux. L’œil, organe et métaphore, est récurrent dans l’œuvre de Cartarescu. Il est le miroir de l’espace autant que l’instrument de la vision, jusqu’à devenir l’image d’une écriture qui avale tout sur son passage. En effet, Orbitor, titre de son précédent roman, signifie « aveuglement ». Cet opus, d’abord publié en 1999 chez Denoël, a été réédité en Folio SF, bien qu’il n’ait guère à voir avec la science-fiction : on y conte, à travers le regard d’un enfant nommé Mircea, la guerre terrifiante entre les morts-vivants dont sa famille est issue et les armées de Dieu, tout cela dans un Bucarest...
Thierry Guinhut
janvier 2006
Le Matricule des Anges n°69