La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Chloé Brendlé

Message Envoyer un message

Chloé Brendlé

Articles

Histoires de la nuit

de Laurent Mauvignier
Rompre le charme Avec Histoires de la nuit, Laurent Mauvignier nous incruste dans le cauchemar d’une fête d’anniversaire. Conteur de la solitude et des consciences mauvaises, il décompose et recompose nos petites appartenances. On l’avait laissé en 2016 au Kirghizistan, en compagnie d’une femme à demi mourante, rescapée d’une longue chevauchée avec son fils. On le retrouve en territoire franchouillard, « un bled pourri du centre de la France, au milieu de rien, de champs suintant le pesticide et le cancer, l’ennui, la désertification et le ressentiment », La Bassée, arrière-pays fictif connu des lecteurs de Mauvignier et de ses romans plus anciens (de Loin d’eux à Des hommes), rase campagne ici quasi réduite à un hameau, dit « l’écart des Trois Filles Seules » – une étable et trois maisons, dont une inoccupée....
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Augustin Mal n’est pas un assassin

de Julie Douard

Augustin Mal n'est pas un assassin de Julie Douard

Du constat qui lui sert de titre, ce livre propose une démonstration aussi imparable que grinçante. Augustin Mal, donc, n’est pas un assassin ; la preuve, ce n’est pas lui qui a zigouillé le caniche du voisin, et ce n’est pas la mort qu’il fera subir à Gigi, la femme convoitée. Augustin ne va pas si mal donc même s’il se souhaiterait plus mâle. Augustin serait presque bien sous tous rapports....
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

L' Age de la première passe

de Arno Bertina

Corps et âme

L’écrivain Arno Bertina sort de la fiction pour faire entrer dans nos têtes le monde de jeunes femmes rencontrées au Congo. Elles vendent leur corps pour survivre ; avec elles il a animé des ateliers d’écriture. Les premiers jours, je suis dans la cour du Foyer des filles vaillantes comme Marlène Schiappa dans un gouvernement : je ne sers à rien. Une fois passé les présentations officielles, comment amorcer un vrai dialogue, construire la confiance ? Elles constituent un groupe et je suis seul – on a vite l’air idiot » Ces quelques phrases (qui ne sont pas les premières) amorcent le chemin du livre...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211

Projectiles au sens propre

de Pierre Senges

Lanceur de tartes

Toujours aussi critique et facétieux, Pierre Senges nous embarque dans sa nouvelle quête de sens : le sens des tartes à la crème. Comment diable la tarte à la crème, la vraie, est-elle devenue tarte-à-la-crème de tout discours et de tout commentaire ? Avec Projectiles au sens propre, Pierre Senges s’attelle à la tâche de revenir aux sources. En l’occurrence, la principale est La Bataille du siècle, ce court-métrage de 1927 et de Clyde Bruckman mettant aux prises Stan et Ollie avec un pâtissier puis l’ensemble du...
janvier 2020
Le Matricule des Anges n°209

Les Enfants vont bien

de Nathalie Quintane

Allô la France

Nathalie Quintane continue à dresser à sa façon décalée un état de notre société. Saisissant la forme du cut-up, elle nous fait réentendre des discours autour des réfugiés. À lire le titre du nouveau livre de Nathalie Quintane, on imaginait une critique bien sentie de l’Éducation nationale. On se réjouissait et on redoutait ce que l’auteure de Chaussure et de Tomates, l’auteure de Que faire des classes moyennes ? et d’Ultra-Proust pouvait dire de son milieu professionnel. Mais non, Les Enfants vont bien ne parle pas d’élèves, de profs ou de parents ni de dérives...
janvier 2020
Le Matricule des Anges n°209