La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Haydée Sabéran

Message Envoyer un message

Articles

Alamut

de Vladimir Bartol
Guerre sainte sauce guimauve Nous sommes en Iran, au XIe siècle. Seïduna fut autrefois ami du poète Omar Khayyam, frondeur et buveur de vin. Il est aujourd’hui chef de la secte des chi’ites ismaïliens. Son ambition : prendre le pouvoir et bouter hors d’Iran les Turcs sunnites. Son arme suprême : le fanatisme aveugle des fedayins, moines soldats retranchés dans sa forteresse d’Alamut, à qui on fait croire que Seïduna détient les clés du paradis. Son secret : les jardins cachés de la forteresse, qu’il a transformés à l’image du paradis décrit par le Prophète. Il les a peuplés des plus jolies esclaves, des adolescentes...
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24

Mon père inconnu : I. Bachévis Singer

de Israël Zamir

Mon père inconnu

New York, 1955. Israël Zamir retrouve son père, Isaac Bachévis Singer, écrivain yiddish et prix Nobel de littérature. A Varsovie, vingt ans plus tôt, Singer avait quitté sa femme et son garçon pour l’Amérique, avec la promesse de les faire venir. A New York, il épouse une autre femme. Sans nouvelles, Israël et sa mère émigrent en Israël. Vingt ans plus tard, le jeune kibboutzim débrouillard...
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24

Être sans destin

de Imre Kertész

Soleil à Auschwitz

Chronique de la vie d’un jeune juif dans un camp de la mort, ce livre reconstitue une forme de suspense : le lecteur connaît l’histoire, le narrateur, non. Encore un livre sur les camps. Encore les trains, les coiffeurs, le tri, les chambres à gaz, le froid, la douleur, les coups, la faim immense, la vie en veilleuse, la boue. Encore quelqu’un qui va raconter. Imre Kertész choisit de le faire sans recul. Il raconte, sans préjuger de la suite. Et le lecteur constate avec effroi l’étendue de ses leurres. Il décrit ce qu’il voit. Les femmes qui...
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23

Le Deuil des chiens

de Abdelhak Serhane

Sale histoire

Des adolescentes racontent à leur père mort les souffrances endurées par sa faute. Un conte cruel du Maroc contemporain, un peu redondant. Elles ont entre onze et quinze ans, et elles ont quitté la maison à l’aube, chassées par le père. Il a tué la mère et maquillé le meurtre en mort naturelle. Le médecin a fermé les yeux, en échange de quelques liasses. Débarrassé des indésirables, le père peut désormais s’endormir en paix « dans la chair grasse de sa nouvelle épouse ». Les quatre filles errantes se séparent au premier...
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23

L' Amoureux et l’Orphelin

de Mouhammad Ibn-Dâniyâl

L’Amoureux et l’Orphelin

On ne le dira jamais assez : par les temps qui courent, l’œuvre de René R. Khawam est de salubrité publique. Ce digne vieillard s’amuse depuis des dizaines d’années à dénicher et à traduire ces textes arabes libertins qui devraient contribuer à tordre le cou aux idées reçues sur la culture arabo-islamique. L’Amoureux et l’Orphelin est de cette veine-là. Epoustoufflant de crudité, de...
janvier 1998
Le Matricule des Anges n°22