La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger L’Amoureux et l’Orphelin

janvier 1998 | Le Matricule des Anges n°22 | par Haydée Sabéran

L' Amoureux et l’Orphelin

On ne le dira jamais assez : par les temps qui courent, l’œuvre de René R. Khawam est de salubrité publique. Ce digne vieillard s’amuse depuis des dizaines d’années à dénicher et à traduire ces textes arabes libertins qui devraient contribuer à tordre le cou aux idées reçues sur la culture arabo-islamique. L’Amoureux et l’Orphelin est de cette veine-là. Epoustoufflant de crudité, de vulgarité, même, ce texte du XIVe siècle raconte sans détours le désir amoureux d’un homme pour un autre.
« Le jouvenceau est la fleur dans la prairie/ Tu respires son odeur en baissant les paupières/ et tu la humes alentour./ Il ressemble à la soie/ belle et douce au toucher/ et la sueur de ses aisselles/ a le parfum du myrte.
(…)/ La nuit où tu entres en lui est vraiment une nuit de fête. », ou encore « abreuve-moi du liquide/ que dispense l’objet poilu/ dont la saveur est plus douce/ que celle du vin frais » écrit Mouhammad Ibn Dâniyal, sans jamais oublier de rendre grâce à Dieu toutes les trois lignes.

L’Amoureux et l’Orphelin de René R. Khawam
L’Esprit des péninsules, Traduit de l’arabe par René R. Khawam
75 pages, 55 FF

L’Amoureux et l’Orphelin Par Haydée Sabéran
Le Matricule des Anges n°22 , janvier 1998.
LMDA PDF n°22
4.00 €