La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Jean Laurenti

Message Envoyer un message

Articles

Affranchissements

de Muriel Pic
En semant, en écrivant Cheminant sur les traces d’un être singulier, jardinier et philatéliste, Muriel Pic embarque le lecteur dans une aventure poétique et critique d’une grande fécondité. Pour s’approcher au plus près de celui qui a beaucoup compté dans sa vie, son grand-oncle Jim, jardinier d’une université de Londres, Muriel Pic emprunte un parcours à sauts et à gambades qui ne refuse aucune bifurcation. Chacune d’elles lui offre l’opportunité d’un questionnement sur le monde et quelques traits précisant peu à peu la figure de Jim, discrète et humble, intense et émouvante. Ce travail apparaît comme un nouveau jalon dans une exploration littéraire qui mêle recherche poétique, incursions dans divers domaines du savoir, ouvertures autobiographiques, réflexion sur les formes...
novembre 2020
Le Matricule des Anges n°218

Une forêt d’arbres creux

de Antoine Choplin

Derrière le visible

Avec ce livre enluminé d’images nées d’une écriture d’une grande justesse, Antoine Choplin retrace le combat que mena un artiste tchèque dans le camp de Terezin. Il y a dans les livres d’Antoine Choplin quelque chose que l’on retrouve de l’un à l’autre, qui appartient à l’ordre de la sensation et, fort heureusement, résiste à la définition. Un je-ne-sais-quoi qui s’ancre dans le territoire désormais familier d’une écriture singulière et s’aventure avec une délicatesse inquiète dans le questionnement des liens fragiles qu’un être tisse avec le monde...
septembre 2015
Le Matricule des Anges n°166

Ozu

de Marc Pautrel

Filmer sans fin

Marchant sur les traces de Yazujirô Ozu, Marc Pautrel livre un portrait très réussi du cinéaste japonais. Que l’on connaisse ou non les films d’Ozu, on est ému et charmé par cette méditation que propose Marc Pautrel sur la vie d’un cinéaste parmi les plus grands du XXe siècle. Non que l’auteur cherche à y livrer l’essentiel d’une existence dans un format réduit, ni à donner des clés qui permettraient d’entrer dans une œuvre unanimement saluée pour sa rigueur formelle et sa beauté (et pour cela...
septembre 2015
Le Matricule des Anges n°166

Sacro romano GRA

de Nicolo Bassetti , Sapo Matteucci

Alentours du monde

Longeant le grand anneau autoroutier romain, Nicolò Bassetti et Sapo Mateucci marchent à la rencontre de ceux qui habitent les confins de la capitale. Notre vision désenchantée du monde rend nécessaire l’invention de nouvelles manières de le parcourir et de le regarder, de trouver des raisons de tenir à lui. Les œuvres d’art et parmi elles la littérature ont plus que jamais un tel rôle à jouer. Dessiller nos yeux, certes, mais aussi repoétiser le réel, lui rendre une consistance, une épaisseur que la prolifération du bavardage et les...
juin 2015
Le Matricule des Anges n°164

La Mécanique du rire : autobiographie d’un génie comique

de Buster Keaton , Charles Samuels

Prince sans rire

Acteur et cinéaste parmi les plus grands, Buster Keaton (1895-1966) revient sur un parcours marqué par une ascension fulgurante et, au temps du déclin, par une lutte pour ne pas sombrer. Dans le dernier chapitre de son autobiographie publiée en 1960, Buster Keaton relate une lointaine conversation avec Chaplin, alors tout juste converti à la doctrine communiste destinée à « changer la face du monde en abolissant la misère. (…) “ Ce que je veux, dit-il en tapant sur la table, c’est que chaque enfant dans le monde ait de quoi manger à sa faim, des chaussures à ses pieds et un...
juillet 2014
Le Matricule des Anges n°155