La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
ZA Loup à Loup 83570 Cotignac
tel ‭04 94 80 99 64‬
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Martine Laval

Message Envoyer un message

Martine Laval

Articles

Corps de ferme

de Agnès de Clairville
Adieu veaux vaches cochons Agnès de Clairville signe le roman noir de la vie à la campagne. Ses narrateurs ? Les animaux de la ferme en chair et en os. Stupéfiant. C’est une histoire physique, charnelle, au suspense diablement orchestré, une histoire qui impose son souffle, oblige à l’endurance, une histoire d’odeurs et de sang, de vie et de mort. Dès la première page, on est déstabilisé, on n’ose pas tout comprendre, mais oui, c’est ça, cette narratrice, celle qui nous raconte son étonnement, sa douleur, sa solitude, qui ouvre grand ses yeux innocents réputés si doux, est une vache. Une pie noire. Un veau vient de naître dans un vacarme de meuglements et de cris : bienvenue chez les humains, bienvenue en enfer. Corps de ferme est un roman à...
janvier 2024
Le Matricule des Anges n°249

Une fille de province

de Johanne Rigoulot

Cités des poètes

Johanne Rigoulot revient sur les lieux de son enfance à la recherche d’une gamine au destin fracassé. Quand l’enquête se fait littérature. Années 1970. La France embauche à tout-va, surtout des hommes venus d’Afrique du Nord. Elle pousse vite vite, bourgeonne comme un ado, imagine des cités radieuses qui n’en portent que le nom ou des Sarcellopolis façon facétieuse à la Marc Bernard. À Chalon-sur-Saône, comme partout, les logements dits d’urgence s’installent dans la durée : « Ici, on dit “les PLR“ comme on crache. Programme à...
novembre 2023
Le Matricule des Anges n°248

Naufrage

de Vincent Delecroix

Coupable, moi ?

Une embarcation de migrants coule entre l’Angleterre et la France. Vincent Delecroix imagine une voix, une vie, à l’opératrice chargée d’assurer leur survie. Déflagration. Elle dit que la liste des responsables est longue, floue, elle, est en bout de chaîne, avant il y a l’Europe, les lois, l’État, les gens. Elle dit encore que son métier « c’est de surveiller le trafic maritime et de coordonner les secours quand c’est nécessaire ». Son métier de militaire, c’est de n’avoir ni convictions, ni opinions, ni états d’âme. De son sémaphore du Cap Gris-Nez, là où la...
octobre 2023
Le Matricule des Anges n°247

L' Amour

de François Bégaudeau

Quand on a que l’amour

Cinquante ans de la vie d’un couple en quatre-vingt-dix pages. Un texte essoré pour dire la banalité de la vie, et sa beauté. En ce temps-là, on trinque à la Suze, on roule en 3 CV, on fume des brunes, des Gauloises sans filtre, on lit le catalogue de la Redoute, on écoute la radio, on chante Cloclo, Polnareff, Serge Lama, plus tard Maxime Le Forestier, on colle des posters dans sa chambre, on dit « ça va ? », on répond « on fait aller », on rêve de maison au balcon fleuri, on se rencontre enfin, elle Jeanne,...
septembre 2023
Le Matricule des Anges n°246

Trop loin de Dieu

de Kim Zupan

L’ange gardien

Dix ans après Les Arpenteurs, Kim Zupan imagine une histoire d’amitié inflexible dans une Amérique gangrenée par les suprémacistes. Renversant. Tombe la neige. Des hommes s’enfoncent « dans la tempête comme s’ils plongeaient dans un autre monde », et c’est le cas. Dès les premières pages, dans la foulée de ses personnages, Kim Zupan entraîne le lecteur dans un autre monde, celui où tout se trouble, où plus rien n’existe sinon le trouble, même le temps peine à s’écouler. Ambiance figée d’où sourd une inquiétude tenace. Puis, les...
juillet 2023
Le Matricule des Anges n°245