La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Martine Laval

Message Envoyer un message

Martine Laval

Articles

Impossible

de Erri De Luca
Camarades, toujours Face aux mensonges d’État, l’écrivain italien revendique ses années de militantisme révolutionnaire. Une écriture sous haute tension. Il lit des vieux livres parce que « les pages tournées de nombreuses fois et marquées par les doigts ont plus de poids pour les yeux, parce que chaque exemplaire d’un livre peut appartenir à plusieurs vies. » Erri De Luca écrit cela dans Trois chevaux, en 1999, juste avant que ne s’achève ce XXe siècle qu’il maudit tant pour ses guerres. Il ajoute : « Les livres devraient mourir n’importe comment sauf d’ennui et de propriété privée, condamnée à vie à l’étagère. » Gageons que son nouvel ouvrage sera de cette trempe des livres libres, des livres qui vont et viennent, et finalement restent...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

La Petite Dernière

de Myriam Cohen-Welgryn

Fille d’aplomb

Quand famille, religion et société sont décortiqués avec humour et panache. Un premier roman revigorant. &nbspJe m’appelle Fatima », Fatima Daas. C’est ainsi qu’elle se présente. Le dit, l’écrit, le répète, le serine à chaque début de chapitre. Comme pour se rappeler à elle-même qui elle est, comme pour s’assurer que tout va bien… alors que tout, forcément, est compliqué. Qui suis-je ? Où vais-je ? De ces sempiternelles interrogations, Fatima Daas pétrit un bien commun, quelque chose qui touche...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215

Or, encens et poussière

de Valerio Varesi

Le charme des brumes

Où l’on retrouve le débonnaire commissaire Soneri et ses interrogations douces-amères sur la vie, le monde. Atmosphère, atmosphère. Il y a les complaisants – avec la violence, l’horreur, les tripes et l’hémoglobine –, et puis il y a les doux – les blessés, les fragiles, les rêveurs. Valerio Varesi auteur de polars et son héros récurrent le commissaire Soneri sont tous deux de la trempe des cœurs purs, ou du moins, ils essaient. Or, encens et poussière, cinquième titre traduit en français, se déroule en douceur dans une...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Dans la joie et la bonne humeur

de Nicole Flattery

Ces filles vivantes

Dans la joie et la bonne humeur : un recueil de nouvelles aussi méchantes que subtiles, et la révélation d’une écriture vacharde. Allez hop ! On nettoie, on rappe, on décape. On fait du rentre-dedans, on écrit à contre-courant. On zoome, on plaque, on triture, on enfonce des mots, rien que des mots, là où précisément ils font bien mal. Et on obtient des histoires de filles entre déglingue et… déglingue, autrement dit, des tranches de vies des temps présents, abonnées aux errances, à la vacuité, au désamour. Ado ou...
mai 2020
Le Matricule des Anges n°212-213

Les Falaises

de Virginie Dechamplain

Le grand dehors

La toute jeune écrivaine québécoise réinvente le récit d’apprentissage. Et signe un premier roman truffé de vitamines du bonheur. Des fois j’aimerais qu’il y ait quelqu’un d’autre qui respire pour moi. » Des fois, la vie, faut crocher dedans et lui trouver des mots à la mesure de son chaos. Virginie DeChamplain a fait front. Elle a même mis des bourrasques et des déflagrations dans son écriture, des effluves du Saint-Laurent, des senteurs de Gaspésie, « l’air salin comme une ligne de coke ». L’auteure écrit en français...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211