La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Sophie Deltin

Sophie Deltin

Articles

Quand je serai grande je changerai tout

de Irmgard Keun
Promesse subversive Le regard d’insouciance miné par la révolte d’Irmgard Keun, écrivaine allemande à succès des années trente, méconnue en France. Dans Quand je serai grande, la narratrice, une enfant pétillante à l’imagination insatiable, accumule les bêtises et les infractions à l’ordre petit-bourgeois dont au fil des jours, elle démasque, mine de rien, les cécités et les lâchetés d’adultes. Dans cette chronique bien ancrée dans le contexte de la fin de la Première Guerre mondiale, à travers laquelle on peut déjà déceler les signes insidieux d’une société encline au conformisme et à l’inertie de la pensée, terrain idéal de tous les totalitarismes, la petite fille se heurte en premier lieu au moralisme hypocrite et misogyne de sa...
juillet 2017
Le Matricule des Anges n°185

Le Noyau blanc

de Christoph Hein

Un homme sans garantie

Le Noyau blanc du romancier allemand Christoph Hein se lit comme une fable existentielle sur la précarité de l’homme et la contrefaçon des valeurs que propose le monde contemporain. Un homme assis, à l’étroit, sur un siège d’un avion à bas coût à destination de Bâle, le front appuyé contre le hublot, fixant les nuages, il est plongé dans ses pensées. Soudain, il croit apercevoir les hélices s’arrêter de tourner, elles s’immobilisent. Instant de peur panique : « c’est la fin » se dit-il, incapable de proférer le moindre son. Voici la scène inaugurale, volontiers...
septembre 2016
Le Matricule des Anges n°176

Une autobiographie allemande

de Hélène Cixous , Cécile Wajsbrot

Résonances primitives

Menée dans l’écoute minutieuse d’âme à âme, la correspondance sensible et lumineuse entre Cécile Wajsbrot et Hélène Cixous. Un festin d’intelligence. Au point de départ de cet échange épistolaire si bienfaisant par sa délicatesse, sa manière de piété filiale, sans doute y a-t-il une affinité d’âme – une Seelenverwandschaft – entre deux écrivaines habitées par un sentiment d’exil/exclusion commun, un même désir de l’autre et un même goût de la mémoire, chacune ayant creusé au cœur de sa réflexion sur la langue une hospitalité foncière à ce...
juillet 2016
Le Matricule des Anges n°175

Entre les murs du ghetto de Wilno 1941-1943 : Journal

de Yitskhok Rudashevski

Une lumière dans le ghetto obscur

Arraché au désastre, le journal de Yitskhok Rudashevski restitue la vitalité opiniâtre d’un adolescent enfermé dans le ghetto de Wilno en 1941. Suite de moments saisis sur le vif, le journal de Yitskhok Rudashevski commence par l’évocation, probablement a posteriori, de journées paisibles et lumineuses du mois de juin 1941. Le jeune Lituanien n’est alors plus tout à fait un enfant. Membre des pionniers, partisan convaincu du régime communiste, c’est un adolescent impatient de partir dans un camp de vacances à la campagne. Le 21 juin,...
mai 2016
Le Matricule des Anges n°173

Au début de l’amour

de Judith Hermann

Impasses intérieures

Une femme, un enfant, un mari absent et bientôt, un voisin qui la harcèle. À partir d’un canevas simple, Judith Hermann explore les angles morts de l’amour. À première vue, une vie paisible dans un lotissement à la périphérie d’une ville. Stella, infirmière de profession, mère d’Ava, 4 ans, et mariée à Jason, ouvrier souvent parti sur des chantiers. Même Clara, la lointaine amie d’enfance qui cristallise le passé dans lequel Stella s’abîme volontiers, semble plus proche. Dans son périmètre de vie bien circonscrit, Stella évolue, un peu flottante,...
avril 2016
Le Matricule des Anges n°172