La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Sophie Deltin

Sophie Deltin

Articles

Quand je serai grande je changerai tout

de Irmgard Keun
Promesse subversive Le regard d’insouciance miné par la révolte d’Irmgard Keun, écrivaine allemande à succès des années trente, méconnue en France. Dans Quand je serai grande, la narratrice, une enfant pétillante à l’imagination insatiable, accumule les bêtises et les infractions à l’ordre petit-bourgeois dont au fil des jours, elle démasque, mine de rien, les cécités et les lâchetés d’adultes. Dans cette chronique bien ancrée dans le contexte de la fin de la Première Guerre mondiale, à travers laquelle on peut déjà déceler les signes insidieux d’une société encline au conformisme et à l’inertie de la pensée, terrain idéal de tous les totalitarismes, la petite fille se heurte en premier lieu au moralisme hypocrite et misogyne de sa...
juillet 2017
Le Matricule des Anges n°185

L' Un l’autre

de Peter Stamm

Porté disparu

Un homme, marié et père de famille, s’enfuit du jour au lendemain. Le très beau roman de Peter Stamm, L’un l’autre, parle du besoin de tout quitter et de l’abandon. Un banal retour de va-cances, le cours de la vie et les responsabilités vont reprendre pour ce père de famille qui mène une vie agréable entouré d’une femme aimante et de leurs deux enfants. Sauf que ce soir-là, quelque chose d’imperceptible tourne à vide dans l’ordonnance des gestes bien rodés. Thomas vient de finir son verre de vin dans le jardin, il a déposé le journal sur le banc. Il se...
janvier 2017
Le Matricule des Anges n°179

Le Silence

de Reinhard Jirgl

Généalogie de la destruction

Plastiqueur de la langue, Reinhard Jirgl excave le passé de deux familles allemandes, saisi sur plusieurs générations. C’est Le Silence, un roman phénoménal sur le mal, la violence et les filiations. Quatre générations, c’est ce qui est annoncé dans le Décalogue comme limite à la transmission du mal (Exode 20, 5). Quatre générations – ou presque – qu’embrasse le nouveau roman de Reinhard Jirgl qui dissèque la question de l’héritage et de la transmission du mal, tous ces bas bruits montés du fond des corps, de l’esprit et du langage, à travers les méandres de deux lignées familiales aux...
janvier 2017
Le Matricule des Anges n°179

Charlotte Delbo, la vie retrouvée

de Ghislaine Dunant

Les voix hantées de Charlotte Delbo

Avec empathie et justesse, Ghislaine Dunant déploie l’œuvre de la grande écrivaine, résistante miraculée d’Auschwitz, dont la voix inouïe et dérangeante mit tant de temps à se faire entendre. Chercher la langue, inventer une forme : Charlotte Delbo (1913-1985) est de celles qui ont fait de cette quête impérieuse un engagement de l’être entier, l’enjeu d’une survie, la signification même d’exister. Le souffle, la violence autant que la douceur proprement déchirante, la beauté aux éclats stupéfiants qui traversent la prose de Delbo en font une expérience qui ne se laisse pas...
novembre 2016
Le Matricule des Anges n°178

Mise en garde

de Klaus Mann

Klaus Mann, lanceur d’alerte

Un bref recueil de textes politiques de l’auteur du Volcan, à lire et relire comme un manifeste contre toute forme d’extrémisme. Contre le mal d’Europe, d’hier et d’aujourd’hui, l’art doit-il s’engager, percer à jour nos aveuglements ? Une des réponses les plus convaincantes est l’œuvre, toute tendue d’intelligence tragique, du romancier et essayiste allemand Klaus Mann (1906-1949). Il est peu d’observateurs aussi sombrement avisés de la montée du nazisme que l’auteur de Contre la barbarie (1925-1948) – désormais...
octobre 2016
Le Matricule des Anges n°177