La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Thierry Cecille

Message Envoyer un message

Thierry Cecille

Articles

La Race des orphelins

de Oscar Lalo
Une voix d'outre-enfance Oscar Lalo invente une langue vive pour une survivante qui se délivre du silence : une enfant SS, oxymore diabolique. L’Histoire, même celle des totalitarismes, a ses recoins secrets, ses caves obscures, où l’on dissimule des victimes gênantes, dont on se détourne avec une pitié mêlée de dégoût, une tristesse pleine de mépris contenu. Ainsi les enfants des Lebensborn sont-ils peut-être les preuves les plus embarrassantes de la folie nazie, les intouchables de ce régime. Cette association (sic), pilotée par Himmler en personne, nommée fontaine de vie (Victor Klemperer a bien décrypté les tours et détours de la langue du Troisième Reich, ses euphémismes, ses antiphrases et ses hyperboles) se donnait pour...
octobre 2020
Le Matricule des Anges n°217

Passés singuliers : Je dans l’écriture de l’Histoire

de Enzo Traverso

Passés singuliers, d’Enzo Traverso

C’est avec sa perspicacité coutumière et son habituelle aptitude à saisir comme l’air du temps politique qui nous environne qu’Enzo Traverso se penche sur un genre littéraire nouveau. Au carrefour de l’Histoire et du roman, des récits multiples et multiformes offriraient à leurs auteurs l’occasion d’évoquer, à la première personne, des passés singuliers. L’objectivité sans faille et...
octobre 2020
Le Matricule des Anges n°217

L' Intimité

de Alice Ferney

Ici et maintenant

Dans un récit à la fois ample et intimiste, Alice Ferney confronte ses personnages aux choix et dilemmes que notre monde, complexe, ne cesse de dresser devant nous. On se souvient de l’incipit d’Anna Karénine de Tolstoï : « Toutes les familles heureuses se ressemblent, mais chaque famille malheureuse l’est à sa façon ». Peut-être conviendrait-il, à l’issue de la lecture des centaines de pages de ce passionnant roman, de le reformuler ainsi : chaque famille qui cherche à être heureuse le fait à sa façon. C’est d’autant plus vrai dans l’Occident...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Paris est une guerre - 1940-1945

de Janet Flanner

Paris sans fête

Après la redécouverte de Martha Gellhorn (La Guerre de face, Mes saisons en enfer), les Éditions du sous-sol nous offrent l’opportunité de lire des portraits et reportages d’une autre journaliste américaine, Janet Flanner. Née en 1892, elle s’installe à Paris au début des années 20, comme un certain nombre de ses compatriotes plus célèbres (rappelons que Martha Gellhorn fut l’épouse...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215

Les Certitudes du doute

de Goliarda Sapienza

Guérilla d’amour

En un récit vibrant d’émotion, au cœur secret de la Rome des années de plomb, Goliarda Sapienza clôt son Autobiographie des contradictions. Réédition Il arrive que le succès d’un livre fasse, dans une œuvre, de l’ombre à ceux qui ont poussé à ses côtés. L’Art de la joie, que Goliarda Sapienza mit quelque dix années à écrire, fut enfin édité après sa mort – et lui valut une célébrité internationale. On peut cependant préférer à ces six cents pages, pleines de romanesque, qui composent un éloge sensuel de l’émancipation féminine, ses textes...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215