La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Avec la langue
La chronique de Gilles Magniont

Les articles

Un peu plus près des étoiles Avec vingt ans d’avance, la troupe Gold avait trouvé la formule de l’art contemporain. La trentaine détendue fait danser ses enfants au rythme des djembés, les chapelles ruissellent de mises en voix, Mathilde Monnier reprend du rosé : voici venue la saison du spectacle vivant. Mais les joies du live recouvrent le verso non moins solaire des festivals : le Programme, prose dédaignée comme la servante qui n’aurait d’autre rôle que de nous mener à sa maîtresse, la représentation. Or c’est dès les rives du rédactionnel que le désir d’art peut être comblé, en témoignent les deux cents grammes d’Avignon 2008, œuvre en soi dès son premier paragraphe. Valérie Dréville « ne veut pas...
juillet 2008
Le Matricule des Anges n°95

L’ouverture de la chasse

Où l’on voit que diverses professions se donnent la main pour masquer la réalité. Noël, Noël dans la ville de Douai, qui sait offrir du loisir à ses heureux administrés. S’ils repèrent telle ou telle anomalie, ils pourront en informer la police. Grâce à quoi, nos nouveaux travailleurs sociaux seront baptisés du doux nom de « citoyens-relais ». L’opération ne doit pas être mal comprise : il s’agit, bien sûr, de porter assistance à tous ceux qui souffrent indûment et le...
janvier 2004
Le Matricule des Anges n°49

La barbe !

Il est des mots que la démocratie ne saurait tolérer : pour nous prémunir du mal, relevons-en certains, imaginons-en d’autres. On ne le rappellera jamais assez, on a eu chaud. Si Le Pen était passé, l’appareil du totalitarisme aurait triomphé : des amendes pour les bloqueurs de péage, des peines de prison quand les amendes ne suffisent pas, des flics jusqu’aux cages d’escalier pour ficeler le tout. On a vraiment eu chaud. Et le langage lui-même ne serait pas ressorti indemne des élections : jeux de mots douteux et...
novembre 2003
Le Matricule des Anges n°48

Voleurs de nom

Pourquoi s’embarrasser du patronyme ? Tout est bien plus simple quand on devient familier. C’est un plateau de télévision, avec entre autres un présentateur (Marc-Olivier) et un acteur (Lambert), et voilà que l’un en vient à solliciter de l’autre, comme s’il était dépêché pour marcher sur des œufs, un « mot » sur « Marie ». Peut-être est-ce l’effet des manières cauteleuses, de cet air de componction qui parachève l’interview : on s’avise tout à coup d’un truc bizarre, d’une manière...
octobre 2003
Le Matricule des Anges n°47

Nous sommes tous des Jean-Paul Kauffmann

Par la grâce d’un mot exsangue, l’Hexagone se jonche de victimes : de quelques règles pour bien conduire le langage dans le vide. À quoi ressemblait-il, dans l’autre millénaire, le preneur d’otages ? Sans doute lui prêtait-on des traits par trop cinématographiques : un peu du braqueur de banques acculé par le Système (mettons Al Pacino, figure du beau perdant d’Un après-midi de chien), pas mal de la fraction armée subtilisant les rejetons dudit Système (soient les brigades romantiques joliment fantasmées par Valeria...
septembre 2003
Le Matricule des Anges n°46