La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Quartier libre

Les articles

Chorégraphie de ma voisine Pourquoi continuer à écrire cette chronique ? Au fond de moi, vous l’aurez deviné : la sensation que tout cela est peine perdue, il n’y a rien à attendre, ou plutôt il n’y a qu’à attendre, sachant que ce qui arrivera, ce qui adviendra par la littérature se joue ailleurs, cela n’a rien à voir avec ce que nous attendons dans nos vies, pour nos vies, et pourtant si, cela a à voir. Comment dire ? Qu’est-ce que cela veut dire ? Pourquoi encore écrire des livres, pourquoi en lire et en parler ? Pendant un temps nous avions une voisine étrange dans notre immeuble. Elle ne parlait jamais à...
mars 2018
Le Matricule des Anges n°191

Lettre au dernier grand pingouin

de Jean-Luc Porquet

Penser avec Fukushima

de Collectif

Demain les hommes

Donner sa langue au chat, c’est ce que font les meilleurs livres, qui savent que ce qu’ils ont à dire ils l’ignorent. Qui se doutent bien que le peu qu’ils pourront dire n’est rien au regard de ce qu’il faudrait dire. Donner sa langue au chat, c’est préférer se taire, car c’est à partir d’un certain mutisme qu’il peut s’agir d’écrire, depuis une absence de réponse, pour traverser ce mutisme....
novembre 2016
Le Matricule des Anges n°178

Le Mort-Né

de Michel Surya

Le hoquet de Chaplin

Il arrive qu’un livre te parle. Ce n’est pas exactement un livre, c’est une voix dans un livre, c’est qu’un livre est une voix parfois, il a trouvé sa voix et, plus que sa voix, son intonation, sa juste, son exacte intonation. Cela n’arrive pas souvent mais cela arrive. Tu passes ton temps à refermer des livres qui ne te disent rien et il arrive qu’une voix te retienne, cette voix étrangement...
octobre 2016
Le Matricule des Anges n°177

10:04

de Ben Lerner

Souvenir d’une lumière éblouissante à venir

Le soir de juillet, le bus traversait la Seine en fin d’après-midi et j’ai ressenti une sensation étrange, une intuition m’étreignait : cette chaleur anormale qui alors était sur moi, ce rayon de soleil inattendu après cette journée pluvieuse et froide, cette brûlure pesante, intense, comme je ne me souvenais pas en avoir jamais connu sous cette latitude, ce soleil brutal qui diffusait sur le...
septembre 2016
Le Matricule des Anges n°176

Cahiers 1894-1914, tome 13

de Paul Valéry

Un livre en moins

Vous ne savez pas quoi faire. Il fait lourd et gris, chaque été, de plus en plus lourd, de plus en plus gris. Le temps vire à l’orage et juin ressemble à novembre, certains matins il fait si sombre et froid. Vous voyez bien que quelque chose ne tourne pas rond. Dans le square en bas de chez vous, chaque matin vous voyez ces jeunes réfugiés syriens qui sortent de leur tente sous la pluie,...
juillet 2016
Le Matricule des Anges n°175