La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

RUBRIQUE Quartier libre

Les articles

Chorégraphie de ma voisine Pourquoi continuer à écrire cette chronique ? Au fond de moi, vous l’aurez deviné : la sensation que tout cela est peine perdue, il n’y a rien à attendre, ou plutôt il n’y a qu’à attendre, sachant que ce qui arrivera, ce qui adviendra par la littérature se joue ailleurs, cela n’a rien à voir avec ce que nous attendons dans nos vies, pour nos vies, et pourtant si, cela a à voir. Comment dire ? Qu’est-ce que cela veut dire ? Pourquoi encore écrire des livres, pourquoi en lire et en parler ? Pendant un temps nous avions une voisine étrange dans notre immeuble. Elle ne parlait jamais à...
mars 2018
Le Matricule des Anges n°191

Arrêter

Il est bien qu’un livre ne soit pas un livre. Il est heureux qu’un livre, parfois, par chance, ne soit pas exactement un livre, mais seulement son approche incertaine, son intuition à peine, sa tremblante indécision, son vertige aussi bien, de n’être assuré de rien, sinon des questions qu’il se pose à lui-même, du gouffre qui s’ouvre à lui, dès lors qu’il s’assume, dans sa fragilité, son...
septembre 2015
Le Matricule des Anges n°166

Si je m’écorchais vif

de Laurent Nunez

Disparaitre de soi : une tentation contemporaine

de David Le Breton

Binge drinking pour Rimbaud

Les gens disparaissent de plus en plus. S’absenter est tout ce qu’ils trouvent pour continuer à vivre, si l’on en croit David Le Breton dans Disparaître de soi. Face à l’obligation qui nous est faite d’être nous-même, nous n’aurions d’autre désir que de nous effacer, lâcher prise, déserter. Devenir insaisissable, perdre son nom, son identité, serait une manière d’échapper à l’individu que...
juin 2015
Le Matricule des Anges n°164

Qu’est-ce qu’on fait ?

L’atmosphère et les océans se réchauffent à la vitesse que l’on sait. Les neiges et les glaces fondent. Le message de la communauté scientifique est clair, la poursuite du réchauffement aura des conséquences dévastatrices : alimentation menacée, ressources en eau menacées, menaces d’inondations et de tempêtes, hausses des conflits et des déplacements de populations. La guerre en Syrie trouve...
avril 2015
Le Matricule des Anges n°162