La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Ahmed le subtil

avril 1994 | Le Matricule des Anges n°8

Ahmed le subtil ou Scapin 84

Ahmed le subtil
d’Alain Badiou

Si Scapin existait aujourd’hui, il serait algérien et s’appelerait Ahmed le subtil. C’est le propos d’Alain Badiou qui a repris la trame de la célèbre pièce de Molière en la transposant à Sarges-les-Corneilles dans un univers de jeunes loulous et louloutes, en prise avec leurs parents, politiciens foireux. Le tout sur fond de racisme et de chômage. La célèbre réplique « Que diable allait-il faire dans cette galère ? » devient « Mais pourquoi n’avez vous pas sursauté en voyant un secrétaire général avec des boucles d’oreilles ? » C’est assez loufoque, parfois un peu facile, mais il y a un tel décalage et en même temps c’est tellement proche de l’œuvre de Molière que la farce fonctionne bien. Et en plus d’être un très bon exercice de style, Ahmed le subtil est une satire en règle sur le racisme.

Actes Sud-Papiers
92 pages, 85 FF

Ahmed le subtil
Le Matricule des Anges n°8 , avril 1994.