La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Va savoir

octobre 1994 | Le Matricule des Anges n°9 | par A. C.

Va savoir

La mécanique Ducharme sculpte de plus en plus ses contours. Avec Va savoir, son dernier roman, l’écrivain québécois confirme la cause de sa prise d’écriture : l’enfance. L’enfance sans infantilisme. Déjà patent dans ses écrits antérieurs, ce thème prend désormais visage à pleins mots.
Dans Va savoir, le récit est rythmé par la rénovation d’une baraque dont Rémi est le Sisyphe, le point fixe. La femme de Rémi (« Mamie ») est en vadrouille dans le monde, c’est le point mobile. L’enfance, ce « beau clair de tête », constitue le matériau de l’imaginaire de Ducharme. Il « met tous ses yeux dans le même panier » pour concocter à rebours des règles, « quelque sauce comme ça qui fait ciel, (…) un gros lundi de beau dimanche ». L’œuvre de Ducharme ressemble à une longue complainte solitaire qui célèbre cet impossible retour à l’enfance perdue dont « les dents sourient en même temps que les yeux souffrent. »

Gallimard
267 pages, 110 FF

Va savoir Par A. C.
Le Matricule des Anges n°9 , octobre 1994.
LMDA papier n°9
6.50 €