La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Messages oniriques

septembre 1996 | Le Matricule des Anges n°17 | par Didier Garcia

Les Rêves de Jésus Christ

L’origine de ce livre est mystérieuse comme le sont les rêves de Jésus Christ » est-il précisé dans le texte liminaire qui tient lieu de préface : il s’agirait en effet d’un manuscrit trouvé dans un monastère du mont Athos (en Macédoine, au nord de la Grèce) par un prétendu père Macaire -un nom pas totalement innocent quand on sait que Macaire l’Ancien fut le premier anachorète du désert de Scété au IVe siècle de notre ère.
Mystérieux, les cent cinquante-cinq rêves de Jésus Christ réunis ici le sont en effet ; ésotériques conviendrait d’ailleurs mieux pour décrire leur matière étrange. Dans le trente-cinquième rêve par exemple, Jésus Christ « flâne » dans un cimetière ; sur une tombe, il découvre un livre : Personne n’a pleuré à cause de moi que le vent lui arrache des mains ; sur une autre tombe, un autre livre : Je n’ai jamais trompé personne, que le vent emporte au loin ; sur une troisième tombe enfin, un dernier volume, mais à peine l’a-t-il effleuré qu’un éclair le frappe au visage et l’aveugle…
Peuplés d’allégories absconses, de métamorphoses qu’on croirait issues de l’œuvre maîtresse d’Ovide, d’êtres qui se désagrègent à la moindre contrariété et de larmes qui deviennent glaçons comme pour mieux émouvoir, ces rêves semblent moins à lire pour ce qu’ils signifient que pour ce qu’ils véhiculent de symboles et ce qu’ils suggèrent de sagesse. À l’instar des paroles des Anciens, des paraboles évangéliques ou des apophtegmes des pères du désert, Djuric laisse au lecteur le soin de se frayer son propre chemin et de découvrir sa vérité dans ces rêves christiques.
Né en 1947 en Serbie, poète, essayiste, prosateur, Rajko Djuric vit actuellement en Allemagne où il s’est réfugié en 1991. Encore peu traduit en France -il s’agit seulement du troisième volume, après Sans Maison sans tombe (L’Harmattan, 1990) et Les Disciples d’Héphaïstos (La Librairie bleue, 1995)-, ce ne sont sans doute pas ces rêves qui contribueront à le promouvoir, tant auprès des lecteurs que des éditeurs.

Didier Garcia

Les Rêves de Jésus Christ
Rajko Djuric

Traduit du serbo-croate par Mireille Robin
Éditions N&B
(1, place C. Monet 31 130 Balma)
93 pages, 100 FF

Messages oniriques Par Didier Garcia
Le Matricule des Anges n°17 , septembre 1996.
LMDA PDF n°17
4.00 €