La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Didier Garcia

Message Envoyer un message

Didier Garcia

Articles

Le Partage des eaux

de Alejo Carpentier
L'appel de la forêt Entre roman initiatique et récit de voyage, Le Partage des eaux du Cubain Alejo Carpentier a la beauté d’un chant baroque. Musicien ayant travaillé sur les origines de la musi-que et auteur d’une théorie visant à expliquer la naissance de l’expression rythmique primordiale « par le souci d’imiter la marche des animaux ou le chant des oiseaux » (théorie dite du « mimétisme magico-rythmique »), le narrateur est envoyé en mission dans la forêt vierge pour y chercher des instruments de musique primitifs. Comme sa femme (Ruth) se trouve alors embarquée dans une tournée avec sa troupe de théâtre, il décide de réaliser ce voyage avec Mouche, sa maîtresse attitrée depuis quelque temps. Direction des lieux nés de...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Traité du zen et de l’entretien des motocyclettes

de Robert M. Pirsig

Les souvenirs de Phèdre

Le romancier Robert M. Pirsig nous entraîne dans une singulière odyssée, où carburateur et culasse côtoient les philosophes grecs. Dans une note liminaire, l’auteur met en garde son lecteur : « Ce serait une erreur considérable que de chercher dans ces pages un traité relatif aux pratiques du bouddhisme zen orthodoxe. Je serai franc : n’y cherchez pas davantage les éléments d’un ouvrage sérieusement documenté sur les motocyclettes. » Nous voici donc fixés : ce roman porte mal son titre. De quoi s’agit-il alors ? D’un...
juillet 2020
Le Matricule des Anges n°215

L' Invention de Morel

de Adolfo Bioy Casares

Fantômes insulaires

Dans L’Invention de Morel, le romancier argentin Adolfo Bioy Casares (1914-1999) revisite la quête de la vie éternelle. Tous deux nés de l’imagination de l’auteur, l’île de Villings appartient à l’archipel des Ellice, perdu en plein océan Pacifique. Une île envahie par une nature sauvage, pour ne pas dire hostile, mais sur laquelle semblent avoir poussé, comme par magie (et nous n’en serons jamais très loin dans ces pages), « un musée, une chapelle, une piscine » qui auraient été construits par des « Blancs »...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Matière vivante

En compagnie de son biographe, Julien Doussinault, retour sur une œuvre qui sort de l’ombre après une éclipse d’une trentaine d’années et dans laquelle se mêlent l’intime et le poétique. Libraire à L’Écume des pages à Paris et membre du Gang du Roman Poétique consacré à la valorisation de son œuvre, Julien Doussinault est à ce jour l’auteur de la seule biographie consacrée à Hélène Bessette, laquelle permet de suivre la singulière destinée de cette femme libre et irréductible. Dans votre biographie, vous évoquez cinq cahiers qui constituent son « catalogue de...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Nom de code : LNB7

Missionnaire aux côtés de son mari pasteur, institutrice puis femme de ménage, Hélène Bessette « de chez Gallimard » (1918-2000) aura eu un destin peu commun. Mais elle fut surtout une des voix les plus originales du paysage romanesque français des années 1960, auteure d’une œuvre à la fois inclassable et d’une radicale modernité. Réédition de Lili pleure. Hélène Bessette répétait à ses enfants qu’elle serait « connue trente ou cinquante ans » après sa mort. Heureusement pour elle, la postérité s’est montrée moins ingrate : son retour à la lumière s’est fait six ans après sa disparition, mais entre la parution d’Ida ou le délire, son dernier roman publié par Gallimard en 1973, et la publication du Bonheur de la nuit par Laure Limongi aux...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214