La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Arts et lettres Habiter son imaginaire

janvier 1998 | Le Matricule des Anges n°22 | par Corinne Robert

Le Livre des maisons

Vingt et une représentations de maisons créées par Jean Desmier, toutes tracées au fusain et à la craie inaugurent la collection Graphies des éditions Eolienne. A chaque page, un rectangle haut, beaucoup de vide. Un vide noir, gris ou blanc. Un vide habité d’une fenêtre, d’un ou de deux personnages, d’une chaise. Parfois un chat, un escalier, une ampoule électrique. On est surpris qu’avec ces quelques éléments, les maisons soient si peu semblables et éveillent en nous des impressions aussi différentes : maison lieu de rencontre, maison lieu de solitude, lieu d’attente. Un mouvement en spirale se révèle dans chaque dessin et stimule notre imaginaire autour de ce presque rien.
Les sept écrivains invités dans ce livre ont choisi une, deux voire trois œuvres. Ils ont tenté de restituer la perception qu’ils en ont eue par un texte. L’ensemble est cohérent même si les formes d’écritures diffèrent. Description minutieuse de ce qui est donné à voir : « Seule une minuscule surface lumineuse fait comme un trou, une infime clairière dans une grotte primitive. » Dialogue avec l’autre ou avec soi-même : « Les murs sont ma peau/ les couloirs mes artères/ les combles mon visage,/ et mes désirs teintent le ciel. » Histoires du dehors ou du dedans. De ces histoires qui vous viennent lorsque, assis dans un bistrot, vous observez les gens et tentez de vous imaginer leurs amours, leurs tristesses.
De spectateur, on devient, au fil de la lecture, de la découverte, acteur. Acteur de ces vies suggérées qui ressemblent finalement tant à la nôtre. Une vie enfermée dans ces maisons dont la seule issue, la fenêtre, ne nous montre du monde qu’un port ou la nuit noire. Exceptée la fenêtre de la Maison XII dont la transparence nous ouvre un ciel étoilé et à son mystère : « Et tous les songes à venir au corps semé d’un jardin d’étoiles offriront leur essor. »
Ce Livre des maisons nous offre de bien belles rencontres.

Le Livre des maisons
Jean Desmier

Editions Eolienne
(33, rue du Vert Moulin
77 440 Congis-sur-Thérouanne)
48 pages, 120 FF

Habiter son imaginaire Par Corinne Robert
Le Matricule des Anges n°22 , janvier 1998.
LMDA PDF n°22
4,00 €