La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Le Furet passe partout

janvier 1999 | Le Matricule des Anges n°25 | par Thierry Guichard

La ficelle est un peu grosse. Elle sent la manœuvre du navigateur qui a trouvé d’où vient le vent. En créant la collection Le Furet enquête, Albin Michel jeunesse ne cache pas sa stratégie : le format et les couleurs vives des couvertures du Furet évoquent un peu celles de la collection Chair de poule qui semble être la seule à provoquer le génocide des tirelires. Pour autant, on aurait tort de faire la fine bouche. Le Furet enquête repose sur une recette éprouvée par Le Poulpe : prenez un personnage récurrent, Yannick Lerufet, alias Le Furet, et confiez-le à une ribambelle d’écrivains afin que chacun lui fasse vivre une aventure. Il y a de quoi là provoquer un état de dépendance chez le lecteur déjà habitué aux séries. Partez du postulat que chaque aventure du Furet doit se dérouler en un lieu précis qui sera évoqué de façon réaliste (La Creuse et ses champignons, La Corse et ses oliviers, etc.) et vous donnez un petit argument pédagogique aux prescripteurs. Cerise sur le gâteau : confiez les premiers épisodes de la série à des auteurs qui ont fait leurs preuves en Série noire ou ailleurs et vous obtiendrez la grâce des parents accoutumés à ces écrivains.
Les épices maintenant : rendre orphelin notre héros, placez-le au milieu du couple formé par son oncle, Breton bricoleur, et sa tante, Québécoise à l’accent prononcé. Mettez le trio dans un camion Mercedes très particulier (K2000 version France profonde) qui traverse l’hexagone au gré des saisons et des marchés. Enfin, relevez le tout d’une copine, banlieusarde branchée (sur Internet) qui utilisera toutes ses connaissances pour aider son petit copain à résoudre une affaire. Que ce soit dans Secrets de famille de Sylvie Granotier, dans Les Vacances se corsent de Chantal Pelletier ou dans Combats de nuit de Frédéric H. Fajardie, notre jeune héros est confronté à des drames familiaux qui épaississent l’enquête. Cette complexité, toute relative, est à saluer. Elle offre au moins l’occasion d’un questionnement. Souhaitons à Franck Pavloff, qui dirige la collection, de toujours confier son jeune héros à des auteurs talentueux. Les petits cochons plein de sous vivront de mauvais jours.

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA PDF n°25
4.00 €