La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Jeunesse A la frontière du réel

janvier 1999 | Le Matricule des Anges n°25 | par Béatrice Bénistant

Giovanna ou le miracle des eaux

La collection Page Blanche destinée aux adolescents profite de ses dix ans pour changer de look et adopter un format de poche plus ordinaire. Si l’on regrette l’élégance de la maquette et le format oblong de la collection d’origine, la qualité du contenu est en revanche toujours au rendez-vous avec par exemple le recueil de six courts récits signé Nadèjda Garrel.
Des nouvelles étonnantes, quelques peu inégales, mais qui laissent libre-court à une véritable émotion. L’histoire de Giovanna, qui donne son titre à l’ensemble du recueil, plonge le lecteur dans un univers irréel, proche du conte. Ecrit à la première personne, l’aventure de cette fillette d’une douzaine d’années se déroule dans une vallée isolée et peu peuplée. La magie de Nadèjda Garrel consiste à donner une dimension fantastique au quotidien à travers l’expérience angoissante et merveilleuse de cette petite fille qui sauve sa famille du désastre des flots. L’enfant confronté à une nature déchaînée doit convaincre les adultes du danger d’un torrent dévastateur prêt à s’abattre sur le hameau. L’écriture toute en nuances fait jaillir des images fortes mais laisse place aux interrogations : ne sachant plus où est la frontière entre réalité et imaginaire, le lecteur ressent un étrange malaise. L’attrait des récits de Nadèjda Garrel tient dans ces résurgences de sentiments d’enfance comme la peur ou l’injustice. Nos Chinois relate le bouleversant amour entre une jeune aveugle et le fils d’immigrants asiatiques dans un village picard. Refusant leur alliance, les habitants entretiennent un climat de haine et de violence contre lequel les enfants vont lutter. Cette fiction illustre la perception exacerbée qu’ont ces derniers de l’iniquité du monde, thème récurrent de l’ensemble du livre.
Même si certaines nouvelles manquent de clarté ou peuvent laisser perplexe (comme Promenade), elles permettent de mettre en scène angoisses et fantasmes et les jeunes adolescents trouveront dans l’univers singulier de Nadèjda Garrel matière à ébranler les évidences des adultes.

Giovanna ou le miracle des eaux
Nadèjda Garrel

Gallimard
120 pages, 32 FF

A la frontière du réel Par Béatrice Bénistant
Le Matricule des Anges n°25 , janvier 1999.
LMDA PDF n°25
4.00 €