La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Ciné Soledad

janvier 2001 | Le Matricule des Anges n°33 | par Christophe Dabitch

Il voulait qu’on lui laisse une chance, il venait des bas-fonds comme toi : mais il la réclamait avec son esprit, pas avec ses poings". Paco Mayoral veut être écrivain ; Gaby Miranda veut devenir champion de boxe. Leurs parcours sont parallèles mais ils ne le savent pas. Ils ont l’âge de la dernière chance avant que le rêve ne se brise. L’auteur les fait se croiser dans les rues de Barcelone pour une magnifique plongée dans l’univers de la boxe où le lyrisme et la jubilation frôlent sans cesse le sordide et le désespoir. Il y a entre eux un enfant mort et une femme secrète, ce qui donne à l’ensemble du récit le caractère d’une enquête. On avait presque oublié que le mythe de l’ascension sociale par les poings pouvait se situer ailleurs qu’en Amérique, par un autre écrivain que Norman Mailer. Dans les rues du barrio Chino d’avant les olympiades, par exemple, avec un Ledesma en verve. La boxe, l’écriture, l’esprit de la rue… ce roman en sept rounds se lit d’une traite, sans KO technique.

L’Atalante
Traduit de l’espagnol
par Christophe Josse
240 pages, 84 FF

Ciné Soledad Par Christophe Dabitch
Le Matricule des Anges n°33 , janvier 2001.
LMDA PDF n°33
4,00 €