La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Homo zapiens

septembre 2001 | Le Matricule des Anges n°36 | par Eric Naulleau

Caramba, encore raté ! » s’écrient à chacun des nouveaux romans de Viktor Pelevine (né en 1962) les lecteurs russophiles (et tintinophiles), décidément étonnés qu’un si admirable auteur de nouvelles fonce dans le décor dès qu’il s’agit d’aborder la forme longue. Tout commence ici le mieux du monde avec l’entrée en scène de Babylen Tatarski, ci-devant poète et spécialiste des littératures des peuples de l’URSS reconverti dans la publicité, virage favorable à la vue d’ensemble d’un pays qui, pour avoir un peu forcé sur le capitalisme, souffre ces temps-ci d’une sévère gueule de bois… Et tourne sans tarder à la mauvaise salade russe : grumeaux de spiritualité, pincée de cocaïne, deux doigts de vodka, gratin de mafieux généreusement saupoudré de (grands) Guignols de l’info… Sans oublier un arrière-goût mal définissable pour le quidam français peu au fait des arcanes de la vie politique russe. Indigeste et parfois indigent.

É. N.

HOMO ZAPIENS
VIKTOR PELEVINE
Traduit du russe par Galia Ackerman et Pierre Lorrain
Seuil, 320 pages, 130 FF (19,82 )

Le Matricule des Anges n°36 , septembre 2001.
LMDA papier n°36
6.50 €
LMDA PDF n°36
4.00 €