La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Essais Gentil dico

décembre 2001 | Le Matricule des Anges n°37 | par Gilles Magniont

Dictionnaire des clichés littéraires

On se souvient du Dictionnaire des idées reçues et de la manière dont Flaubert avait su, en quelques pages, mordre à pleines dents dans les stéréotypes de pensée et d’expression. Sous son égide, le Dictionnaire des clichés littéraires nous propose de pénétrer dans un monde parallèle, un monde « où l’on savoure au lieu de manger, où l’on étanche sa soif au lieu de boire, où l’on rit aux éclats plutôt que d’éclater de rire, où l’on maugrée, où l’on claironne ». Hervé Laroche arpente ce territoire livresque avec un indéniable talent, mêlant adroitement l’humour potache à certaines vues subtiles sur la langue. C’est pertinent de remarquer que « ce qui vous surprend dans la vie ordinaire ne laisse pas de vous surprendre dans la vie littéraire » ; c’est vrai que turgescent, mot « encombrant » indiquant « l’état d’un membre », évoque pêle-mêle « la courge, le sang, l’urgence » ; c’est joli de définir ainsi laisser transparaître : « Trahir doucement »…
L’entreprise n’est donc pas salopée. Elle eût gagné à être plus malfaisante : on regrette l’anonymat des exemples qui viennent illustrer les définitions. Beaucoup sont créés de toutes pièces, et pour les autres, l’auteur marque clairement qu’il ne veut pas faire oeuvre « d’épuration ou de dénonciation ». Dont acte, mais ne manquerait-il pas de toutes manières de cibles contemporaines ? Dans les années 50, il y avait quelque utilité à fustiger, comme le faisait Roland Barthes, « la littérature qui se voit de loin », triomphe de l’écriture « petite-bourgeoise ». Le problème, c’est que cette écriture évolue, qu’elle adopte périodiquement de nouvelles stratégies pour prétendre au réel : ces jours-ci, c’est plutôt du côté de la platitude affectée et de la pseudo-oralité qu’il y aurait nécessité à serrer de près les marques du cliché.

Dictionnaire des clichés
littéraires

Hervé Laroche
Arléa
188 pages, 15,24 (100 FF)

Gentil dico Par Gilles Magniont
Le Matricule des Anges n°37 , décembre 2001.
LMDA PDF n°37
4.00 €