La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Litterall

juin 2002 | Le Matricule des Anges n°39 | par Nycéphore Burladon

Litterall N°12/13

Cette livraison de Litterall présente une quinzaine d’auteurs allemands venus pour la plupart à l’écriture après la Réunification. Son propos n’est pas tant de dessiner les contours d’une nouvelle « génération » d’écrivains, mais de prendre acte de quelques inflexions notoires intervenues ces dernières années dans le paysage littéraire allemand. On peut constater que ces auteurs abandonnent les thématiques privilégiées de la seconde moitié du XXe siècle allemand, et tout particulièrement l’interrogation critique de l’histoire et de ses spectres (à l’exception des textes de Marcel Beyer et Georg Klein), au profit d’une écriture du réel contemporain, d’une interrogation intimiste du « maintenant », de l’immédiateté d’un présent sans grande consistance existentielle, ni peut-être non plus beaucoup d’avenir (Wladimir Kaminer, Maike Wetzel, Tanja Dückers). Cet oubli apparent de la question du sens devant les effets de surface de l’existence s’accompagne d’un reflux notable de la volonté d’expérimentation formelle : les narrations se (re)font simples, linéaires et chronologiques, et la langue familière, souvent même volontiers plate. Des textes pour aller avec l’air du temps…

Litterall No12-13 - 130 pages, 18
(6, rue Lacharrière 75011 Paris)

Litterall Par Nycéphore Burladon
Le Matricule des Anges n°39 , juin 2002.