La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Tout de traviole

juin 2002 | Le Matricule des Anges n°39 | par Pierre Hild

Travioles N°6

Superbe revue d’art, de littérature et de philosophie, Travioles, sous son grand format d’album, se présente, derrière un dispositif classique, comme une sorte de collage collectif sur lequel interviendraient librement les collaborateurs. Si l’on imagine, dans l’ombre, un chef d’orchestre -Antoine Gallien-, quelques habitués des colonnes de la revue agissent à découvert, qu’ils soient collaborateurs fidèles -Dominique Noguez, Valérie Rouzeau…- ou membres du comité éditorial -Valérie Grall, Christian Jambet, Pierre Dumayet, Sacha Ketoff, Louis Pons. La dernière livraison s’ouvre et se clôt par quelques petits gribouillages de Valérie Mréjen, légers, enjoués, pleins de laisser-aller, comme le dialogue de charretier qu’échangent un oeuf et une poule -qui pourrait être sa mère, non mais ! Une manière, peut-être, de mettre des parenthèses préventives pour déjouer le délicat « ton compassé » qu’interroge plus loin Jean Rouaud dans un petit texte manifeste assumant sa « langue de vieux », puisque « l’écriture a tout son temps ». Une manière de mieux ancrer, aussi, une suite de fantaisies, une fatrasie, qui n’exclut ni le précédent, ni la réflexion philosophique de Christian Jambet autour du mal, du crime terroriste, qui peut se « réclamer de la guerre juste » mais n’est que la « grimace de ce qu’il croit réaliser ». Pas de chapelle, ici, mais une revue-étape, un relais, de guingois, qui fait s’interroger, se répondre, textes et illustrations. Des dessins de Michel Nedjar en regard des poèmes drus de Valérie Rouzeau errant de la « solitude à toujours où monte le vieux désir » au « sentiment à pleines mains directement d’amour ». Des photos du désert de Florence Dugowson po

Travioles No6
146 pages, 17
(9, rue Lesage 75020 Paris)

Tout de traviole Par Pierre Hild
Le Matricule des Anges n°39 , juin 2002.
LMDA PDF n°39
4,00