La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie Temps retrouvés

novembre 2002 | Le Matricule des Anges n°41 | par Marc Blanchet

Le Silence de Delphes (L’Invention du temps, tome 1)

Sous le signe de Mars de Claude-Michel Cluny invite à partager la pudeur avec laquelle l’écrivain raconte ce récit. Il s’agit d’une sorte de « chapitre autobiographique » qu’il ne veut pas révéler comme une scène capitale, mais qui sut jeter un trouble dans sa vie pour le faire passer de l’autre côté du miroir. On voudrait égaler la pudeur de l’auteur pour que la confidence soit de mise, et permettre au lecteur d’appréhender une histoire sans gâcher la surprise. Ce récit se déroule pendant une jeunesse à cheval entre l’enfance et l’adolescence : la Seconde Guerre mondiale. Fasciné par l’Angleterre, l’auteur découvre, alors que dans une France occupée il change de lieu et de rencontres, que son attirance pour le même sexe peut prendre deux visages : celui d’un adolescent de sa nationalité comme on dirait de son milieu, et celui, plus trouble, plus inquiétant, qui comme une vision quitte le champ de la rationalité et de la compréhension pour celui de l’attirance, de l’aimantation, de la crainte : un jeune soldat allemand, qu’il apercevra, saisi un premier temps, et découvrira en amant, dans un instant qui tient de l’urgence, et ici d’un temps retrouvé. Amant « physique » et instant de départ certain pour voir en l’ennemi un frère possible, juger un monde au-delà des apparences. Cette connaissance, reconnaissance, de la beauté ainsi éprouvée, Claude-Michel Cluny va lui faire rencontrer d’autres visages et curiosités. C’est son journal littéraire (1948-1962) Le Silence de Delphes, dont le tome 1 L’Invention du temps nous emmène après la guerre vers une France libérée dans laquelle l’écrivain mûrit sa vocation d’écrivain. Cluny esquisse au passage un pays qui par son histoire, sa politique, ses arts et lettres l’attire et le répugne parfois, et nous raconte une autre histoire avec la même fraternité découverte à l’aube de sa vie.

Claude-Michel Cluny

Le Silence de Delphes, tome 1

334 pages, 20
Sous le signe de Mars
110 pages, 12
La Différence

Temps retrouvés Par Marc Blanchet
Le Matricule des Anges n°41 , novembre 2002.
LMDA PDF n°41
4,00