La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Ballon d’oxygène

janvier 2003 | Le Matricule des Anges n°42 | par Pascal Paillardet

Le Souffle de l’harmattan

À l’écoute indiscrète d’une dispute parentale, Hugues comprend ce soir-là, par les propos de sa « mère adaptative », l’étrange origine de ses yeux en amande. « Et c’est ainsi que, du jour au lendemain, je suis devenu orphelin, que Claude et Céline sont devenus mes demi-parents, Jasmine ma demi-sœur, Benjamin mon demi-frère, Pipo mon demi-chien ». Pour se dédommager de cet univers brutalement scindé, l’enfant adopté s’engouffre dans les tourbillons d’une amitié avec son camarade Habéké Axoum, un copain africain réfugié en Occident (« en Accident », dit Hugues). Dans le recueil des Vies rêvées de l’improbable poète Gustave Désuet, il s’accroche à la voix d’un autre « frère de l’invraisemblance ». Premier roman pour adultes de Sylvain Trudel, un écrivain québécois né à Montréal en 1963 -dont on a pu apprécier il y a peu son corrosif Du mercure sous la langue (Les Allusifs, 2002)- Le Souffle de l’harmattan agrandit le monde aux dimensions des lubies et des visions de Habéké et Hugues, le narrateur du récit. En fuite dans les royaumes infinis ouverts par les mythologies africaines, ces déracinés aux frasques tragiques nous entraînent jusqu’à la brûlante et dévastatrice frontière « où finissent nos vœux mais où commence la vie ».
Porté par une prose étincelante, imagée et hardie, Le Souffle de l’harmattan est une tentative pour abattre les fortifications qui ceinturent le cœur intolérant de l’« ère adulte », corrompue par les hypocrisies et les haines racistes. Cette œuvre de prestidigitateur divulgue des issues pour échapper au désespoir. Un livre qui invite à franchir, par la magie d’une pensée en liberté, les portes invisibles qui existent en chacun.

Le Souffle de l’harmattan
Sylvain Trudel
Les Allusifs
165 pages, 15

Ballon d’oxygène Par Pascal Paillardet
Le Matricule des Anges n°42 , janvier 2003.
LMDA PDF n°42
4.00 €