La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Stratégie picturale

janvier 2004 | Le Matricule des Anges n°49 | par Pascal Paillardet

Éparpillés à travers Rome, jalonnant les quartiers de la ville, les tableaux de Piero Talloni ressemblent à ces fanions épinglés sur une carte d’état-major. Œuvres d’un peintre octogénaire, un artiste méconnu happé par la célébrité après avoir brûlé ses toiles, ils surgissent chez un antiquaire, dans un atelier de scooters, une boucherie, un café… Rescapés de l’autodafé, ces tableaux miraculeusement exhumés signent l’avancée d’une incursion fantasque dans la cité romaine. Convaincu d’une manipulation, le journaliste américain Shane Donald, en séjour à Rome, tente de découvrir les intentions secrètes qui régissent cette parade picturale. Plus que les œuvres, imprégnées de réalisme social, c’est la géographie de leur répartition qui intrigue Shane Donald. Ce déploiement de force ne peut consentir au hasard. Derrière la composition, il pressent une cohérence, les stratagèmes d’un ancien camarade d’école, Dennis Kopak… Premier roman traduit en français de Timothy Taylor, journaliste à Vancouver, Newstart 2.0 est le récit d’une intrusion au cœur d’un accident artistique (et médiatique), perçu par un témoin au « carrefour des voies rapides de la spéculation, de la destinée, du pouvoir libérateur mais risqué de la technologie ». Réflexion sur la création et sa mise aux enchères, sur le simulacre et le subterfuge, ce texte étincelant se projette parfois au-delà de son motif pour explorer Rome, la Ville éternelle qui jaillit, obsessionnelle et impérieuse, de cette palette graphique.

Newstart 2.0 de Timothy Taylor
Traduit de l’anglais (Canada) par Marie
Flouriot, Les Allusifs, 152 pages, 14

Stratégie picturale Par Pascal Paillardet
Le Matricule des Anges n°49 , janvier 2004.
LMDA PDF n°49
4.00 €