La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger L’arbre à nouilles

juin 2005 | Le Matricule des Anges n°64 | par Dominique Aussenac

Si André Gide a su clamer en son temps sa haine de la famille, démarche hautement révolutionnaire, le Catalan Martí Rosselló a lui décidé de passer à l’acte en martyrisant non pas une cellule familiale mais bien toute une lignée. À l’instar d’un amateur de bonzaï fou et sadique, il a sectionné certaines branches, certaines souches, en a rajouté d’improbables, si bien que nous nous retrouvons face à ce roman comme devant un arbre aux ramifications anarchiques, greffé de nombreuses fois, portant des fruits forts différents. Ce qui au-delà de l’incongruité ne pose aucun problème de lecture, tant le rythme est alerte, l’imagination effrénée, les rebondissements à l’image de l’identité sexuelle des protagonistes multiples. Un homme perd sa femme qui lui a donné trois petites filles. Il se met en ménage avec le premier fils de cette dernière qui a lui-même un garçon surnommé Mammouth et qui deviendra la terreur de la maison. Les filles réussiront à s’en débarrasser, tout en déclenchant l’engrenage d’une vengeance terrible. Sordide, sentimental, pouvant aussi se révéler d’une belle finesse, Anna K. surprend par la maîtrise de son écriture. Martí Rosselló, né en 1953 à Premià de Mar, a depuis publié des recueils de poésie et de nouvelles jusqu’ici non traduits en français. « Le responsable prononça »nouvelle vie« avec une inflexion dans la voix suggestive et nasale, pas du tout rassurante. Anna K. imagina qu’il lui faudrait peut-être se protéger de quelque chose qu’elle ignorait encore. »

Anna K. de Martí Rosselló
Traduit du catalan par Marie-José Castaing
Tinta Blava, 279 pages, 18

L’arbre à nouilles Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°64 , juin 2005.
LMDA PDF n°64
4.00 €