La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Revue Pierre de sacrifice

octobre 2006 | Le Matricule des Anges n°77 | par Dominique Aussenac

Pleine marge N°43

Vingt ans. Le bel âge, sauf pour Nizan et quelques autres. Ce n’en est pas moins une étape majeure pour Pleine Marge, cahiers semestriels de littérature, d’arts plastiques et de critique. « Depuis vingt ans, explique Jacqueline Chénieux nous avons cherché nos »ancêtres« comme André Breton l’avait fait dans le poème Pleine Marge, et nous ne nous sommes pas privés de publier des inédits anciens, de qualité, étiquetés surréalistes ». Anciens mais aussi d’artistes et de prosateurs d’aujourd’hui. En introduction de ce numéro, des notes sur Dessins et portraits d’Antonin Artaud de Pierre Alechinsky d’où est tirée cette formule lucide et fulgurante : « Portraitiste de vérités qui le révulsent, Artaud griffe son abnégation sur les lèvres d’amis (Roger Blin, Florence Loeb). À son crayon défendant. » Jacques Villeglé a fait de la lacération d’affiches un art. Art contestataire remettant en cause le monde de l’argent. « Par la dénomination générique Lacéré Anonyme, je restituais à la masse des lacérateurs clandestins le génie que le commerce de l’art à trop tendance à conférer aux seuls artistes ravisseurs, voyeurs et collectionneurs… » Si Dora Maar a conquis sa célébrité en tant qu’amante et modèle de Picasso, on en oublie son parcours de photographe et de poète. La revue offre quelques fragments de poèmes tendres et mélancoliques et des autoportraits, hélas un peu trop réduits. L’Amérique latine a fasciné les surréalistes. José Pierre avec Un arrière-goût de volcan décrit André Breton et son rapport aux arts du Mexique, notamment la statuaire populaire. Quant à Fernando de Szyslo, il confronte ses peintures abstraites, tramées mêlant gris et pastels à des textes « sacrificiels » de Mauss, Bataille ou Beckett. Un des plus beaux apports à ses cahiers qui pêchent toutefois par un académisme dans la présentation qui se marie mal avec le génie et la créativité surréaliste. « (Tout donne raison à Gaston Bachelard : indubitablement l’Univers est une catastrophe tranquille) » F. de S.
D.A.
Pleine marge N°43
, 152 pages, 22 (52, bd Saint-Michel 75006 Paris)

Pierre de sacrifice Par Dominique Aussenac
Le Matricule des Anges n°77 , octobre 2006.
LMDA papier n°77
6.50 €
LMDA PDF n°77
4.00 €