La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Les chemins de la liberté

mai 2007 | Le Matricule des Anges n°83 | par Delphine Descaves

Itinéraire d’enfance

Bê partage son existence avec sa mère et surtout sa meilleure amie, Loan Graine-de-jaquier. Ensemble elles sillonnent les environs de leur village, usant de prétextes pour pouvoir déambuler dans la campagne une fois la nuit venue ; un jour, Bê est témoin du harcèlement que subit une camarade. S’ériger contre un professeur, fût-il coupable, est très mal perçu et Bê se retrouve exclue de son école. Cette injustice la pousse à quitter la maison, escortée de son amie. Le périple que les deux jeunes filles entament alors, loin de leur existence d’écolières, est l’occasion de se confronter à diverses expériences :
après avoir joué les serveuses dans un restaurant pour se renflouer, Bê l’intrépide participe à une chasse au tigre ou se mesure avec un sorcier peu scrupuleux…Quand on a lu Terre des oublis ou Myosotis, du même auteur, Itinéraire d’enfance déçoit un peu : moins foisonnant, moins inventif, ce roman d’apprentissage écrit il est vrai près de vingt ans avant Terre des oublis paraît bien sage. Reste néanmoins un portrait intéressant du Vietnam moderne, et un art de saisir certaines rencontres de l’homme avec la Nature, comme en ce soir « tombé sans que nous nous en apercevions. Les derniers rayons de soleil rampent dans la vallée, pareils à des écharpes de soie blanche. Les feuilles ont troqué leur couleur verte pour le ton sourd du jeune plant de riz. Et soudain les rayons s’évanouissent. Les vaches, au son de la cloche en bois, sont revenues dans leurs pâturages. » Duong Thu Huong sait suggérer les beautés comme les laideurs de son pays, et faire émerger chez son lecteur des images durables. Ce n’est pas rien.

Itinéraire d’enfance de Duong Thu Huong
Traduit du vietnamien par Phuong Dang Tran, Sabine Wespieser éditeur, 378 pages, 24

Les chemins de la liberté Par Delphine Descaves
Le Matricule des Anges n°83 , mai 2007.
LMDA papier n°83
6.50 €
LMDA PDF n°83
4.00 €