La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français L’arbre d’ébène

octobre 2008 | Le Matricule des Anges n°97 | par Franck Mannoni

Fadéla Hebbadj suit l’errance urbaine d’une immigrée clandestine malienne, accompagnée par son fils, malmenée dans une France qui n’est plus terre d’accueil. Pour rejoindre Marseille, Mama a dû payer trois années de son salaire à des passeurs espagnols. Violée pendant la traversée sur une barque de fortune par des candidats à l’émigration, malade de la tuberculose, elle espère être soignée en France. C’est son fils, qui raconte cette solitude et la vie des sans-papiers sans travail : « Ce que je sais, c’est que Mama avait perdu le courage de tout ». C’est lui l’avenir, lui encore qui croit pouvoir s’en sortir, du haut de ces 10 ans. Dans un style faussement enfantin, et sans misérabilisme, Fadéla Hebbadj décrit une réalité qui peut sembler sans issue : « J’ai ressenti le début du grand vide, (…) qui laisse des cicatrices pour toujours ». Pour survivre, reste l’autodérision : « Pendant tout ce temps, je vivais de journaux et de boîtes de conserve que je volais chez ED. C’est pas cher ED. Je sais, je payais rien, mais c’est pas cher quand même ». Et surtout, la volonté de trouver sa place dans une culture différente où les « gens vont et viennent comme des imbéciles à qui on a retiré un cœur ».

L’ARBRE D’ÉBÈNE
dE FADÉLA HEBBADJ
Buchet-Chastel, 172 pages, 14

L’arbre d’ébène Par Franck Mannoni
Le Matricule des Anges n°97 , octobre 2008.
LMDA papier n°97
6.50 €
LMDA PDF n°97
4.00 €