La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Nantes Passeurs de littérature

janvier 2009 | Le Matricule des Anges n°99 | par Thierry Guichard

Avec Impressions d’Europe, les deux complices Yves Douet (à droite) et Patrice Viart ne sont pas à leur coup d’essai.

Le vouvoiement qu’ils utilisent pour se parler étonne, tant, d’une part, ces deux-là se connaissent bien et tant, d’autre part, ils ont avec les autres le tutoiement facile. Mais peut-être ce vouvoiement n’est-il qu’un vestige de leur passé commun, de leur première collaboration. C’était en 1989 : Yves Douet dirigeait le Cecofop, organisme de formation au sein duquel Patrice Viart venait d’entrer pour y apprendre le métier d’éditeur.
Yves Douet est né en 1953 près de Nantes. Ce fils de bonne famille fait ses études au petit séminaire à Ancenis de la 6e à la Terminale. Son bac en poche, il cumule études de sciences économiques à Sup de Co. Il « fait le prof » pour payer ses études et enseigne la gestion et la finance en formation professionnelle. Enfin il suit un troisième cycle en « besoins sociaux et gestion des activités à buts non lucratifs » juste « pour ne pas devenir expert-comptable ». Il garde son poste de professeur, mais ouvre en même temps un cabinet pour faire le métier d’expert et, alors qu’il a suivi huit ans d’études pour ça, il cesse son activité au bout de 15 jours. « Je me suis rendu compte que je n’aimais vraiment pas le travail salarié. »
En 1982 il crée donc le Cecofop (Centre de conseil et de formation professionnelle) où il ouvre une formation aux métiers de la librairie-papeterie. « La littérature m’a sauvé », parvient-il à lâcher pour dire comment il s’est mis à lire beaucoup (aussi de la philosophie) à la suite d’une rupture sentimentale. En 1987, le Cecofop intègre une formation pour l’édition littéraire : « Pro libris » et en 1988, il crée une maison d’édition qui fera office de formidable outil pédagogique : Le Passeur. Chaque année, les stagiaires de « Pro libris » se verront confier l’édition d’au moins une demi-douzaine de livres. Maître de conférence associé en gestion à l’Université et directeur du Cecofop, Yves Douet subit durement l’incendie de l’entrepôt des Belles-Lettres, distributeur de la maison d’édition qui voit ses comptes verser dans le rouge. L’homme a l’habitude des coups de vent et sait qu’il pourra redresser la barre. Mais après une assemblée générale très particulière, le conseil d’administration du Cecofop est entièrement renouvelé en juin 2004. Yves Douet est licencié en février 2005. En avril de la même année, il fonde une SARL et crée Impressions d’Europe.
Patrice Viart est né en 1963 à Guérande. Deux rencontres lui donnent le virus de l’édition alors qu’il n’a que 17 ans : celle de Christian Bouthemy, le fondateur de la Maison des Écrivains Étrangers et des traducteurs de Saint-Nazaire et celle de l’éditeur François Di-Dio, fondateur du Soleil Noir. Il passe une maîtrise de Lettres modernes à Nantes et devient professeur de français pendant un an. Une annonce dans un gratuit, concernant la formation « Pro libris », l’incite à s’y inscrire. Il fait « Pro libris » 3 en 1989 où il aura notamment la charge de publier un Balzac Un drame au bord de la mer (dont l’action se...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?