La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Théâtre Risque

mars 2009 | Le Matricule des Anges n°101 | par Laurence Cazaux

Étonnant de constater combien parler du risque aujourd’hui, dans notre société ultra-sécurisée, prend des airs de provocation. C’est un sujet brûlant, au cœur de notre actualité. La pièce démarre par des « Instructions aux baby-sitters en temps de paix ». Un chœur proclame un concentré de mises en garde, conseils, modes d’emploi autour d’objets ou d’actes susceptibles de causer des risques mortels pour les bébés. La liste est longue, forcément et nous plonge dans nos prisons mentales. Ensuite, le lecteur découvre des condensés de vie avec plusieurs séquences de chœur, des voix. Il suit plus particulièrement cinq personnages qui ont tous un rapport au risque différent. Il y a celui qui risque gros, celui pour qui sortir de son appartement représente un risque majeur, celle qui surmonte sa peur du risque, celui qui apprend à se connaître par le risque et celle qui choisit entre le risque physique et le risque identitaire. Pour ces cinq-là, la prise de risque se passe le plus souvent au moment de l’adolescence, crée de la violence et une bascule radicale. Le risque serait presque vécu comme une façon de vivre des émotions que la société ou la famille refuse, une manière d’être en marge, en révolte, différent.
Risque est une matière chorale. La pièce est construite comme un reportage poétique, comprenant une succession de témoignages. L’écriture est tendue. De nombreux passages sont percutants. Et pourtant la pièce dans son ensemble apparaît plus comme un matériau impressionniste, ouvert. Une voix conclut : « Nous luttons contre ce sentiment du vide / Nous nous jetons dans la vie / Nous transformons le vertige en chute libre. " Risque ressemble à une chorégraphie sonore et visuelle, de trajectoires humaines entre chutes et rebonds.

RISQUE
dE JOHN RETALLACK
Traduit de l’anglais par Isabelle Famchon
Les Solitaires intempestifs, 62 pages, 10

Risque Par Laurence Cazaux
Le Matricule des Anges n°101 , mars 2009.
LMDA papier n°101
6.50 €
LMDA PDF n°101
4.00 €