La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Textes & images Images de pensée

mai 2011 | Le Matricule des Anges n°123

Ici, pas de classement possible. On a exposé « le surgissement de la pensée dans son effervescence secrète » en entremêlant siècles et disciplines : « ici l’éruption de l’idée, là la tentative de calmer son agitation, ici celle d’extraire quelque chose de tangible de la confusion, ailleurs la volonté sourde de faire entrer le monde dans le fini de la figure ». Flèches du Sexuelschema (1895) dans le manuscrit de Sigmund Freud, lignes où Fritz Lang consigne, sur le papier à lettres d’un hôtel, le dispositif scénique de son film (1944), conférence où le sociologue Theodor Nelson invente et configure, à coups de petits carrés interconnectés, les notions d’hypertexte et d’hypermedia (1965) : cela fait en tout 58 Images de pensée et leur légende, autant de manières de vérifier que les esquisses, croquis, diagrammes, arborescences, cartographies… excèdent de loin la portée ornementale où on les confine souvent, et révèlent, comme l’écrit Jean Lauxerois en postface, « la pulsation de l’imagination pensante, dont elles sont les surprenantes sismographies ». En ce sens, plus que les pages d’artiste (musicien, chorégraphe, écrivain…) où se lit déjà l’intention esthétique, davantage que les plans où Montgolfier et Vinci élaborent leurs machines, c’est la spatialisation des contenus abstraits qui emporte notre fascination – le philosophe est soudain muni d’un crayon à systèmes, l’homme de science par exemple gribouille quelque chose ayant trait à la géométrie des espaces métriques non lisses, et voilà son brouillon, pardon son document de travail, qu’il commente ainsi, opaque à nos yeux, au sien vertigineux : « Face à un nouveau problème de mathématiques, l’écriture et le dessin aident à canaliser, à fixer et à mettre en forme les idées vagues et fugitives (…). L’apparente complexité de la page n’est qu’un pâle reflet des idées qui s’entrechoquent quand on est plongé corps et âme dans un problème – un des moments les plus intenses de la vie d’un chercheur » (Cédric Villani).

G. M.

Images de pensée
Marie-Haude Caraes et Nicole Marchand-Zanartu
Editions de la Réunion des musées nationaux, 128 pages, 29

Le Matricule des Anges n°123 , mai 2011.
LMDA papier n°123
6.50 €
LMDA PDF n°123
4.00 €