La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Plonger

mai 2011 | Le Matricule des Anges n°123

En matière de football, la littérature n’est pas en reste. Souvenons-nous. Quelques mois après la finale de la Coupe du monde 2006 à Berlin, Jean-Philippe Toussaint rédigeait La Mélancolie de Zidane. Un bref récit dans lequel l’auteur revenait sur le fameux coup de tête que Zidane assena à un certain Materazzi. Avec Plonger, Bernard Chambaz s’attache au récit d’une vie autrement plus dramatique : celle du gardien de but de l’équipe de Hanovre, Robert Enke.
Le 10 novembre 2009, soit le lendemain de la célébration du vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin, dans une petite gare de la banlieue de Hanovre, Robert Enke se jette sous le Regional Express 4427. Bernard Chambaz, sans jamais verser dans l’interprétation psychologisante, retrace de façon non linéaire l’histoire à la fois intime et publique de cet enfant de la RDA. Né en 1977 à Iéna, d’un père « bon coureur de quatre cents mètres » et d’une mère professeur de gymnastique et de langue russe, Robert Enke entame sa carrière au FC Carl Zeiss Iéna. Un joueur de football ayant « une valeur d’usage et une valeur marchande », il enchaîne avec plus ou moins de bonheur les clubs, dont le Benfica Lisbonne et le FC Barcelone. Enfin, parce que sa fille Lara souffre d’une malformation cardiaque congénitale, Robert Enke reviendra au pays où, en dépit de nombreuses phases dépressives, il tentera de relancer sa carrière au sein du Hanovre 96, en 2004…
À mille lieues des qualificatifs homériques de commentateurs bêtifiés, Bernard Chambaz brosse un portrait à hauteur d’hommes avec, en toile de fond, de nombreux clins d’œil à la Guerre froide, à l’« horizon radieux du communisme » allemand, au dictateur Walter Ulbricht. Ni dieu du stade ni pseudo-héros national, Robert Enke nous apparaît en effet sous les traits d’un footballeur passionné, d’un être faillible et, surtout, d’un jeune père endeuillé, inconsolable…

Jérôme Goude

Plonger
Bernard Chambaz
Gallimard, « L’un et l’autre », 146 pages, 19

Le Matricule des Anges n°123 , mai 2011.
LMDA papier n°123
6.50 €
LMDA PDF n°123
4.00 €