La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Mammouth

janvier 2013 | Le Matricule des Anges n°139

Après trente années de labeur, Antonio Pennacchi pose son bleu de travail et sa carte de syndicaliste. Il s’inscrit à l’université (il a 40 ans) et écrit. « Comme tous les ouvriers, j’aimais mon usine, ses ateliers, ses machines. Il m’arrive de rêver, la nuit, qu’on me redemande d’y travailler. Parfois cela me remplit d’anxiété, car il me faut surmonter une fois de plus la période d’essai. » L’humour chez cet indécrottable optimiste est affaire de gourmandise. Pétri de tendresse et pimenté de dérision, son Mammouth est un roman à « l’italienne » : il pétarade comme une « Fiat 127 jaune ». Anecdotes, bons mots, franches camaraderies et ferveurs révolutionnaires se relaient dans une course-poursuite du côté des années quatre-vingt en Italie. Benassa, personnage central et leader syndical, est un peu beaucoup et même passionnément… Antonio Pennacchi lui-même, l’ex-ouvrier devenu écrivain. Benassa-Pennacchi est une grande gueule, une forte tête et un superbe « casse-couilles » selon le patron : « Il ne s’est jamais contenté d’une victoire. C’est le triomphe qu’il a toujours visé. »
Récit romancé, tranche de vie distancée, ce court roman met en scène (et ce, sans discours !) la mondialisation et le libéralisme en marche. Aussi leurs pendants : syndicats en bisbille, luttes en déclin, classe ouvrière en voie d’extinction…
Mammouth est une confession toute en sensibilité. Celle d’un homme pris entre le marteau et l’enclume, la fidélité et la désertion. Rester à sa place, dans « sa classe », parmi les siens, les ouvriers de l’usine. Ou s’autoriser à partir, à s’inventer une autre vie. En faisant le choix de se frotter à la littérature, Antonio Pennacchi n’a trahi ni ses camarades ni ses convictions politiques. Les uns et les autres sont au cœur de ses ouvrages dont trois sont traduits en français*. Comme chez Erri De Luca, seule la loyauté guide son écriture. « Il faut qu’on crève debout ! » lit-on dans ce roman de la dignité.

Martine Laval

* Mon frère est fils unique (Le Dilettante, 2007) et Canal Mussolini (Liana Levi, 2012)

Mammouth
Antonio Pennacchi
Traduit de l’italien par Nathalie Bauer
Liana Levi, 196 pages, 18

Le Matricule des Anges n°139 , janvier 2013.
LMDA papier n°139
6.50 €
LMDA PDF n°139
4.00 €