La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur D’une rive à l’autre

janvier 2016 | Le Matricule des Anges n°169 | par Philippe Savary

Collection abritée par les éditions Érès, spécialisées en sciences humaines, Po&Psy publie des livres de poésie du monde entier. Le bruit des langues, dans une fraternelle résonance.

D’une petite valise, Danièle Faugeras extrait un à un les vingt-six volumes que Po&Psy a publiés depuis 2008, et les pose sur la table. Variété de couleurs. Plaisir des formes. Ici, dans un format carte postale, les livres se glissent dans une pochette cartonnée. Feuillets reliés, libres ou en accordéon, c’est selon, accompagnés le plus souvent d’œuvres d’artistes. Là, un robuste Voix réunies de l’Argentin Antonio Porchia, de 1200 pages. « J’ai été élevée par un cartésien, communiste et instituteur. Peut-être ai-je besoin de sortir des cadres », sourit-elle. Née à Paris, Danièle Faugeras aime les trajectoires non rectilignes. Elle fut prof de sport, étudia la psychologie et l’anthropologie, forma des éducateurs, avant de devenir traductrice en 1983. C’est avec Pascale Janot – qui enseigne la langue française à l’université de Trieste – que Danièle Faugeras, poète elle-même, eut l’idée de cette petite collection de poésie. Petite par le format donc, mais large par les horizons qu’elle explore. De la Grèce au Japon, de l’Iran à la Norvège, de la France à la Croatie ou la Turquie, bientôt. Éclectique, elle accueille des voix connues (Ritsos, Guillevic, Abbas Kiarostami, García Lorca, Jacques Ancet) et moins connues (Paolo Universo, Olav H. Hauge, Claudine Bohi…). Le premier livre publié sera une sélection de haïku d’Issa, sous le titre : Pas simple en ce monde d’être né humain. Tout un programme.
Rencontre à Liouc, dans le Gard, avec « une éditrice heureuse », convaincue qu’« Il y a des choses / Parmi lesquelles nous vivons et les regarder / Équivaut à nous connaître » (George Oppen).

Danièle Faugeras, une collection de poésie hébergée chez un éditeur de sciences humaines, c’est plutôt étonnant… Dans quelles conditions ça s’est passé ?
Au départ, avec Pascale Janot, nous souhaitions nous faire plaisir, proposer un éventail de petites traductions du domaine italien. Mais chercher un éditeur à chaque fois, c’était l’assurance de perdre beaucoup de temps. Je travaillais depuis quinze ans comme traductrice et comme directrice d’une collection d’ouvrages cliniques (psychiatrie, psychanalyse) chez Érès. C’est tout naturellement que nous avons proposé à sa directrice, Marie-Françoise Sacrispeyre, d’étendre le champ des publications d’Érès à la poésie. Elle a accepté de jouer le jeu. Pendant les deux premières années, nous présentions nos ouvrages lors des congrès psy.
Mais comment intéresser ce lectorat non familiarisé à la poésie ? Nous avons joué habilement sur le fait que les écrivains, disait Freud, ont beaucoup à nous apprendre, notamment en matière de psychologie, « parce qu’ils puisent à des sources que nous n’avons pas encore explorées pour la science ». Notre ligne éditoriale fut donc celle-ci : la poésie comme un chemin pour une meilleure compréhension de l’humain. Au début, il y a eu un peu de méfiance et de confusion. Nous avons alors créé l’association Po&Psy en 2011 pour rendre plus lisible notre démarche....

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°169
6.50 €
LMDA PDF n°169
4.00 €