La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine français Principe de suspension

janvier 2017 | Le Matricule des Anges n°179 | par Camille Cloarec

Principe de suspension

Décrépie, sinistrée, usée : telle est la région industrielle décrite dans ce premier roman. « Dissimulés la platitude grise de la terre, la corrosion des bâtiments désaffectés, les carcasses des usines, tout est caché par une épaisse peau blanche et brillante ». Cette Normandie fictionnelle prend des allures de « nécropole », alors que les pressions financières se multiplient. Mais certains patrons résistent, comme Thomas, directeur d’une petite usine produisant des inhalateurs. « Personne ne croyait plus en rien dans la région. Thomas croyait à la performance de la machine créée par l’homme, à l’homme couplé à sa machine. » Un parcours sans faute, une femme artiste et deux beaux fils : ce dernier fait corps à l’image de réussite sociale qui lui est attribuée. Cependant, l’exigence de productivité, l’incessante réduction des effectifs et la délocalisation sont autant d’injonctions économiques que Thomas ne peut ignorer. Sur ses épaules repose le sort d’une quarantaine d’employés. Et lorsque son directeur Recherche et Développement démissionne pour la concurrence, Thomas réalise l’ampleur de ce qui l’attend. Les crises de panique l’étouffent, jusqu’à le plonger dans le coma.
Vanessa Bamberger s’attarde sur cette déchéance sociale, en croisant les points de vue d’Olivia, femme au foyer délaissée, et de Thomas. La première, au chevet de son mari, comprend qu’il ne l’a jamais prise au sérieux. Le second, en « suspension », simule le bonheur au volant de sa Renault Scenic, « une voiture qui correspondait à son statut, ni voyante ni étrangère ». La crise est donc triple : pécuniaire, conjugale et sociale. Une punition méritée, pour celui qui n’est rien de plus, d’après les écriteaux qui trônent devant les usines, qu’un « salaud de patron », et qu’un père absent ? L’auteure n’apporte pas de réponse, et détaille avec une froide distance toute la complexité d’un tel naufrage.

Camille Cloarec

Principe de suspension de Vanessa Bamberger
Liana Levi, 280 pages, 17,50

Le Matricule des Anges n°179 , janvier 2017.
LMDA papier n°179
6.50 €
LMDA PDF n°179
4.00 €