La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Camille Cloarec

Message Envoyer un message

Camille Cloarec

Articles

Miss Laila armée jusqu’aux dents

de Manu Joseph

La Mère orpheline

de Shahnaz Bashir

De la forêt

de Bibhouti Bhoushan Banerji
L'Inde dans le clair-obscur La verve de Manu Joseph, critique virulent du système politique indien, fait écho aux atrocités dénoncées par Shahnaz Bashir. Et Bibhouti Bhoushan Banerji évoque un monde sauvage sur le point de disparaître. Prémonitoire. Le personnage principal de Miss Laila armée jusqu’aux dents de Manu Joseph, comme son titre ne l’indique pas, est Akhila Iyer, une jeune étudiante en médecine spécialisée dans les « sketchs anthro- pologiques ». Cette dernière réalise des canulars prenant pour cible, princi- palement, « de riches marxistes, socialistes ou écologistes, quiconque, en fait, mange de la salade en Inde », dont la très célèbre Arundhati Roy. La corruption placide de la gauche intello, dénoncée sur son site philosophesmalfrats.com, est la toile de fond tristement hilarante du roman, qui se déroule en pleine...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

Dans la lande immobile

de Sarah Moss

Quelque chose à revendiquer

Au cours d’un camp d’archéologie expérimentale s’exposent les rapports de domination intemporels entre les hommes et les femmes. Un récit de Sarah Moss étouffant et libérateur. Deuxième roman disponible en français de Sarah Moss, Dans la lande immobile a été amorcé au cours d’une résidence d’écriture dans le Northumberland, dont les forêts abritent les bien curieuses vacances des personnages. Silvie, nommée après Sulevia, la déesse northumbrienne des sources et des étangs, est fille unique. Son père, Bill, un chauffeur de bus passionné par l’histoire, rassemble...
mai 2020
Le Matricule des Anges n°212-213

Ça fait longtemps qu’on s’est jamais connu

de Pierre Terzian

L’apprentissage d’une province

Expatrié à Montréal, Pierre Terzian découvre le monde singulier des garderies, afin de gagner sa vie. Une année de labeur, entre tendresse et dureté. Un enfant ne se laisse pas rencontrer. Tout est accident. Accrochage. Greffe instantanée. » Tel est le constat de l’auteur, qui ne dispose pas à son arrivée d’une expérience significative dans le milieu de la puériculture. Ni du Québec, d’ailleurs. Il est Français, écrivain et metteur en scène, engagé dans la société. Le voilà désormais catapulté de garderie en garderie, à pallier les...
mai 2020
Le Matricule des Anges n°212-213

Idiot Wind

de Peter Kaldheim

Briser le cycle

Dans un road-trip pétri de littérature et hanté par l’addiction, Peter Kaldheim revient sur les 8 000 km qui l’ont peu à peu extirpé des ténèbres. entre vagabondage, dénuement et rédemption. Trente années auront été nécessaires à l’aboutissement d’Idiot Wind. Dès le début, son auteur définit le mal dont le jeune homme qu’il était alors souffrait : il s’agit de l’« acrasiecette faiblesse de caractère qui vous pousse à agir contre votre intérêt. Si le grec n’est pas votre truc, appelons ça Idiot Wind, le vent idiot, comme Bob Dylan. C’est le nom que j’ai fini par lui donner, et...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211

Recensement

de Jesse Ball

La liberté des fardeaux

Entre conte initiatique et journal de bord, Recensement de Jesse Ball est un condensé d’humanité dans ce qu’elle a de plus réconfortant et inquiétant. Recensement, comme son titre ne l’indique pas, se construit autour d’une maladie relativement peu abordée par la littérature : celle de la trisomie 21. Abram Ball, le frère aîné de l’auteur aujourd’hui décédé à qui le livre est dédié, en était atteint. Il s’agit donc d’un ouvrage qui hantait depuis longtemps Jesse Ball, comme il l’explique dans son avant-propos : « Je ne voyais pas bien...
mars 2020
Le Matricule des Anges n°211