La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Satin Island

avril 2017 | Le Matricule des Anges n°182 | par Thierry Guinhut

La théorie du tout serait pour les physiciens le Graal qui réconcilierait physique quantique et relativité générale. Au cœur du roman de Tom McCarthy, Satin Island, elle rendrait compte de toutes les interactions se produisant à la surface du globe terrestre.
Lancé à la recherche de cette utopie conceptuelle, son personnage, laconiquement nommé U., est son propre narrateur : il nous fait voyager du négatif du Saint-Suaire de Turin à New York, Staten Island, d’où le titre, qui en est une poétisation, car il s’agit d’un « grand dépotoir ». Anthropologue consultant pour une influente organisation internationale, dont le logo est une tour de Babel, employé pour sa « pénétration culturelle » au sein du « Projet Koob-Sassen  », U. observe chaque détail d’un regard perçant et rêveur : écrans et « déversement de pétrole », «  pli  » deleuzien du jeans, comportements tribaux des individus, en vue de livrer « le Grand Rapport » essentiel et définitif sur notre temps. Ce passionné de Lévi-Strauss est censé être au service du conseil aux entreprises et aux gouvernements que dirige Peyman, tête pensante des tendances, qui leur fournit la connaissance de ce qu’il y a « de politique, structurel et sacré  » en tout produit, en toute société. Moins qu’un roman, il s’agit d’une sorte d’essai spéculatif sur « l’avenir du savoir  », d’un vaste recueil de poèmes en prose. L’écriture de Tom McCarthy est suggestive, précise et rêveuse. Peu d’action, hors l’étrange histoire de Madison, l’amie d’U., mais de borgésiennes strates méditatives s’élançant de toutes parts.
Thierry Guinhut

Satin Island, de Tom McCarthy 
Traduit de l’anglais par Thierry Decottignies, L’Olivier,
208 pages, 20

Le Matricule des Anges n°182 , avril 2017.
LMDA papier n°182
6.50 €
LMDA PDF n°182
4.00 €