La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Domaine étranger Braconniers

avril 2018 | Le Matricule des Anges n°192 | par Lionel Destremau

Réédition salutaire du recueil qui a fait connaître l’auteur de La Culasse de l’enfer. Que font les chasseurs quand ils ont fini de chasser ? Ils racontent des histoires de chasse… Et Tom Franklin s’y emploie, en livrant une dizaine de nouvelles qui sont autant de variations sur son Alabama natal, là où il a grandi et appris, dit-il dans son avant-propos, à « braconner des histoires ». Et quelles histoires ! À l’image des personnages qu’il met en scène, dans ces coins reculés du Sud, «  la région inférieure de l’Alabama River, verte, luxuriante, mortifère »… Franklin n’a été considéré comme adulte qu’au jour où il a abattu son premier grand cerf. C’est qu’ici la liberté, tant glorifiée pour parler des grands espaces américains, est plus synonyme d’ennui que d’aventure. Les choix qui s’offrent aux hommes se résument bien souvent à travailler dans une usine de pâte à papier nauséabonde ou une centrale électrique, claquer son maigre salaire au jeu ou dans la boisson, tromper son monde, voire sa femme… La pêche, et plus encore la chasse, représentent dès lors les derniers espaces de liberté, mais aussi de subversion (puisqu’on braconne plus qu’on ne chasse).
Si « La Ballade de Duane Juarez » vous donnera un aperçu de la meilleure façon de tuer des chats, « Dinosaures » vous fera découvrir qu’on peut, quand on travaille pour une agence fédérale de l’environnement, passer sous silence la pollution des sols d’une station essence en échange d’un rhinocéros empaillé ; ou dans « Alaska », comment ne jamais quitter les rives de son étang favori tout en voyageant jusqu’en Alaska pour y faire un road trip à bord d’un camping-car et y pêcher… Mais s’il y a une nouvelle à ne pas manquer, c’est celle qui donne son titre au volume, presque un bref roman à elle seule. Elle met en scène trois gamins perdus, quasi des enfants sauvages, qui chassent illégalement pour survivre au cœur des forêts, jusqu’au jour où ils tuent un garde forestier et deviennent à leur tour des proies…

L. D.

Braconniers de Tom Franklin
Traduit de l’américain par François Lasquin
Albin Michel, 276 pages, 20

Le Matricule des Anges n°192 , avril 2018.
LMDA papier n°192
6.50 €
LMDA PDF n°192
4.00 €