La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Un lieu sur Mesures

janvier 2022 | Le Matricule des Anges n°229 | par Philippe Savary

L’enseigne créée par André Markowicz et Françoise Morvan invente un espace éditorial original, et privilégie la vente directe.

Un logo discret en guise de promesse : un M unissant l’initiale de leurs noms et celle de leur nouvelle maison, formant comme un double toit. André Markowicz, infatigable traducteur des classiques russes en France, et Françoise Morvan ont lancé Mesures il y a trois ans. L’enseigne publie les traductions et les poèmes de leurs fondateurs. « Une zone de liberté », proclament-ils. Qui s’étend jusqu’à la commercialisation de leurs livres. La saison 3 a démarré en septembre avec le grand poème d’Alexandre Blok, Les Douze, et deux pièces de Léonid Andréïev. Retour sur une expérience en partage.

Les Éditions Mesures ont été créées en 2019. Sur quel constat s’est bâti votre projet ?
André Markowicz. Mesures est un projet né d’un triple concours de circonstances et d’une double nécessité. D’abord, Françoise a fini un long cycle de textes auxquels elle avait travaillé toute sa vie. Il s’agit d’un livre en quatre volumes – quatre saisons et quatre âges de la vie évoqués autour d’une maison : Assomption, un été de fin d’enfance ; Buée, un printemps froid d’adolescence ; Brumaire, l’automne et l’âge adulte, enfin, Vigile de décembre, le retour par temps de neige dans la maison natale qu’il va falloir vendre. Ces textes ont donné lieu à quatre spectacles à la fin desquels les spectateurs venaient les demander, mais quel éditeur aurait publié quatre volumes de ce qui s’apparente à de la poésie, même s’il s’agit justement d’échapper à la poésie conventionnelle ? Ensuite, il se trouve que, de mon côté, j’avais vendu l’appartement que j’avais acheté à Pétersbourg pour essayer de compenser la perte du lieu de ma propre enfance, la pièce dans l’appartement communautaire de ma grand-mère, et définitivement rompu toute attache physique avec la Russie. Enfin, je traduis Charles Reznikoff pour les Éditions Unes, et, au fil des ans, j’ai pu acquérir l’ensemble de ses éditions – pour la plupart, il les publiait lui-même, à quelques centaines d’exemplaires, numérotés et signés. Or, ce qui rend passionnant pour moi l’expérience de Reznikoff est cette manière de publier ces textes sans souci de course éditoriale, juste pour qu’ils prennent existence dans le temps d’une vie. Voilà pour le triple concours de circonstances. Quant à la double nécessité, c’était : d’une part, permettre à des expériences atypiques de trouver des lecteurs pour éviter que ces textes disparaissent ; d’autre part, rendre vie à des textes auxquels nous tenions beaucoup et qui avaient disparu, soit épuisés sans espoir de réédition soit partis au pilon sans possibilité de rachat.
Nous avons donc décidé de franchir le pas, et de publier nous-mêmes, comme nous le voulions, ceux de nos livres que nous considérions comme les plus précieux – de les publier en parcourant toute la chaîne du livre, depuis les maquettes, le choix du papier et des caractères, les couvertures (réalisées par Françoise), jusqu’aux relations aux libraires et aux abonnés…

Pourquoi avoir...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°229
6,50 
LMDA PDF n°229
4,00